Assassinat de Kim Jong-Nam: la Malaisie libère un Nord-Coréen

Actualités | Publié le Vendredi 03 Mars 2017 à 07:13:26 | |
 

BUZZ ACTU  

Assassinat de Kim Jong-Nam: la Malaisie libère un Nord-Coréen

Le seul Nord-Coréen arrêté dans l'enquête sur l'assassinat à Kuala Lumpur de Kim Jong-Nam, demi-frère du dirigeant nord-coréen, a été relâché vendredi faute de preuves même si, pour la police, il a bien joué un rôle dans cette affaire aux relents de Guerre froide.

 

 

Ri Jong-Chol, 47 ans, est l'un des huit Nord-Coréens suspectés d'être impliqués dans l'empoisonnement le 13 février à l'aéroport de Kuala Lumpur du demi-frère de Kim Jong-Un, qui a succombé à un puissant agent neurotoxique.

Les charges à son encontre ne justifient pas une inculpation, avait expliqué jeudi le procureur général de Malaisie Mohamed Apandi Ali, annonçant son expulsion pour vendredi.

La police malaisienne le regrette. "Nous pensons que Ri Jong Chol a joué un rôle" dans l'assassinat du demi-frère tombé en disgrâce "mais malheureusement, nous manquons d'éléments de preuves pour l'inculper", a déclaré par sms à l'AFP le chef de la police Khalid Abu Bakar.

"Nous sommes frustrés", a-t-il ajouté depuis l'Arabie saoudite où il se trouve en pèlerinage, démentant que la décision ait été prise après des pressions politiques ou diplomatiques.

Le véhicule transportant M. Ri a quitté sous bonne escorte le commissariat où il était détenu pour gagner les services d'immigration situés à Putrajaya, la capitale administrative, selon un officier de police. "Je ne sais pas quand il sera expulsé car ils doivent régler des questions de papiers".

La police veut entendre sept autres Nord-Coréens - dont un diplomate de l'ambassade de Corée du Nord à Kuala Lumpur et un employé de compagnie aérienne qui se trouveraient en Malaisie. Quatre des suspects ont fui la Malaisie le jour de l'assassinat.

 

 

Commentaires Facebook