Energiya Global et ses sociétés associées ont développé le premier domaine solaire à l’échelle commerciale en Afrique subsaharienne plus précisément au Rwanda, qui fournit aujourd’hui 6% de l’électricité du pays.

Le groupe a préparé le terrain pour une centrale électrique similaire au Burundi, qui devra fournir 15% de l’électricité de ce pays, d’ici la fin de l’année.

Le groupe solaire a des champs à différents stades de développement dans dix pays africains et prévoit d’annoncer son programme complet au Sommet israélo-africain prévu au Togo en fin octobre 2017, a déclaré le communiqué d’Energiya Global.

L’annonce des détails de la concession d’énergie israélienne à la Cedeao survient peu de temps avant le discours attendu du Premier ministre Benjamin Netanyahu devant les 15 chefs d’Etat ouest-africains réunis dimanche dans la capitale libérienne, Monrovia, pour discuter de questions d’intérêt régional, notamment une intégration économique plus étroite, la demande d’adhésion du Maroc à la Cedeao, et la situation des finances du regroupement régional, entre autres.

Une session de travail entre la Cedeao, des représentants d’Israël et Abramowitz aura lieu lundi à Monrovia pour planifier le déploiement des investissements dans l’énergie verte, dans le cadre du protocole d’entente signé par le Premier ministre Netanyahu et le Président de la Cedeao.

"Avec 600 millions d’Africains sans électricité, Israël peut littéralement aider les chefs d’Etat africains à apporter le pouvoir aux Africains", a déclaré un membre de la Knesset, Avraham Neguise, président du Caucus Israël-Afrique du Parlement israélien, qui fait partie de la délégation du Premier ministre Netanyahu.

"Israël revient en Afrique. Le Premier ministre annoncera et détaillera les innovations technologiques dans l’agriculture, l’eau, l'énergie verte et plus susceptibles de soutenir le développement économique en Afrique de l’ouest", a-t-il ajouté.

"Nous sommes impatients de travailler avec la Cedeao pour injecter un milliard de dollars au cours des quatre prochaines années, en commençant par un premier investissement de 20 millions de dollars au Libéria par Energiya Global", a-t-il poursuivi.

 

                                                                              Apa