Le Burkina découvre plus de 31 milliards de francs CFA de malversation financière en 2015

Actualités | Publié le Mardi 30 Mai 2017 à 14:08:20 | |
 

+ de Actualités

BUZZ ACTU  

 Le Burkina découvre plus de 31 milliards de francs CFA de malversation financière en 2015

L'Autorité supérieure de contrôle d'Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a révélé lundi dans un rapport que plus de 31 milliards de francs CFA ont été enregistré au Burkina Faso au titre des malversations financières, après avoir audité une vingtaine d'entités.

 

 

Selon le contrôleur général d'Etat, Luc Marius Ibriga qui s'exprimait après avoir remis le rapport au chef de l'Etat Roch Marc Christian Kaboré, cette somme concerne 28 entités investiguées et onze structures auditées dont la présidence du Faso.

"Dans ce rapport, vous avez des contrôles post-insurrection, 28 entités ont été investiguées, l'audit des lotissements à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso, 11 structures ont été auditées dont la présidence du Faso et le contrôle de certains comptes de dépôts", a-t-il dit.

"Nous sommes au regret de constater qu'il y a des dossiers introduits depuis 2009 qui, jusqu'à ce jour, sont en cours d'instruction", a expliqué M. Ibriga à la presse.

"C'est dire que nous sommes très contents qu'on ait créé les pôles économico-financiers et nous espérons qu'avec ces pôles judiciaires qui sont spécialisés dans la délinquance économico-financière, les rapports de l'ASCE-LC et les dossiers seront traités avec plus de célérité", s'est félicité M. Ibriga.

Revenant sur les causes de ces malversations, M. Ibriga a expliqué : "tout le temps, on dit qu'il y a une faible absorption des fonds mis à la disposition du Burkina parce que les procédures sont trop lourdes et bien que trop lourdes, elles n'empêchent pas la corruption".

 

 

Commentaires Facebook