Sénégal : une responsable politique trouvée morte dans son domicile

Actualités | Publié le Lundi 08 Octobre 2018 à 13:31:01 | |
 

+ de Actualités

Sénégal : une responsable politique trouvée morte dans son domicile

Mariama Sagna, responsable communale du parti Pastef (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité), a été trouvée morte chez elle, quelques heures après avoir pris part à un meeting tenu en présence de son leader, le virulent opposant Ousmane Sonko.  

 

Ce drame survenu samedi est, ce lundi, à la première page de plusieurs quotidiens qui se demandent s’il s’agit d’« un crime politique » ou « crapuleux ». Citant plusieurs témoins,  le quotidien privé EnQuête écrit que la victime a été retrouvée « inerte » dans son domicile à Keur Massar (banlieue dakaroise),  là où le quotidien L’AS avance qu’elle a été « étranglée et violée » avant d’être tuée.

 

« Je suis profondément choqué et meurtri par le décès de la sœur patriote Mariama Sagna, lâchement assassinée juste après notre grand meeting de Keur Massar hier Samedi 6 octobre. (…) Aux autorités en charge de l'enquête, nous demandons d'élucider les circonstances et le mobile de ce crime odieux et inqualifiable. À tous les patriotes (surnom des militants de Pastef), nous appelons à plus de vigilance et de précautions », écrit Ousmane Sonko sur sa page Facebook, déclenchant plus de 500 commentaires de compassion mais également de suspicions quant au mobile de ce décès

 

Pour sa part, la plateforme Nouvelles perspectives panafricaines (NSP), dirigée par l’activiste sénégalais Boubacar Sèye, condamne « avec la plus grande fermeté » ce meurtre et exhorte le procureur à s’autosaisir pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame. M. Sèye prône parallèlement la mise en place d’un organe de veille et d’alerte pour éviter un «séisme social et politique » au Sénégal.

 

La mort de Mariama Sagna vient s’ajouter à celle du contrôleur des Douanes, Cheikhou Sakho, survenue « mystérieusement » à l’entrée de Keur Massar.  C’est dans la nuit de jeudi à vendredi vers 4 heures du matin, que M. Sakho qui était le chef de la Brigade spéciale des douanes de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass, a été retrouvé mort dans sa voiture.

Commentaires Facebook