33 milliards du Japon pour une route entre le Cameroun et le Congo

Economie | Publié le Mardi 25 Avril 2017 à 16:34:00 | |
 

BUZZ ACTU  

33 milliards du Japon pour une route entre le Cameroun et le Congo

Le Japon vient d’accorder un prêt de 33 milliards de FCFA au Cameroun dans le cadre du financement de la seconde phase de la route Sangmelima (Cameroun) et Ouesso (Congo), a annoncé mardi, le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT).

 

 

Un décret du président de la République Paul Biya habilite le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) à signer un accord de prêt avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), dans le cadre du projet de facilitation des échanges entre le Cameroun et le Congo.

Il s’agit d’un financement complémentaire puisque les accords ont déjà été signés avec les autres bailleurs de fonds que sont la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), en plus de l’Etat du Cameroun.

Pour cette phase 2, il est question de l’aménagement d’un linéaire de 121 km, découpé en deux lots distincts.

Les fonds la JICA permettront de financer les travaux connexes sur cet axe, entre autres, des salles de classe, études diverses, l’appui aux minorités... mais aussi un gros aménagement au niveau de la ville de Ntam, qui est la finalisation de la construction du poste frontalier actuellement en cours.

L’ensemble des travaux de cette phase 2 qui bénéficie ainsi d’un financement complémentaire est estimé à 100 milliards de francs CFA, une enveloppe répartie entre l’Etat du Cameroun (10,2%), la BAD (40,7%), la BDEAC (19,9%) et la JICA (29,2%).

La phase 1 de ce projet, longue de 98,8 km entre Sangmelima et Djoum (Sud), est achevée.

 

 

Commentaires Facebook