Cette information a été relayée aux usagers par plusieurs compagnies aériennes desservant de cette place aéroportuaire, qui ont fait état d’importants travaux de réhabilitation des deux pistes d’atterrissage

Le même aéroport, rappelle-t-on, a déjà fermé du 1er au 21 mars 2016 pour les mêmes raisons de mise aux normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), le chantier ayant été financé à hauteur de 30 milliards FCFA grâce à un prêt contracté auprès de l’Agence française de développement (AFD). 

Et, alors que pendant cette interruption temporaire les vols avaient été redirigés vers la capitale du pays, Yaoundé, cette fois aucun communiqué de l’Autorité aéronautique, par ailleurs contactée par APA et qui n’a pas souhaité faire de commentaire, ne précise les modalités pratiques liées à cette donne. 

L’aéroport de Douala, selon les données officielles, accueille annuellement 1,5 million de passagers pour 50.000 tonnes de fret, l’évolution de son trafic international restant modérée avec 3,4%.

 

                                                        APA