Chine: Renault-Nissan va lancer une voiture électrique bon marché

Economie | Publié le Mercredi 30 Aout 2017 à 19:53:11 | |
 
Chine: Renault-Nissan va lancer une voiture électrique bon marché

Depuis un bon moment déjà, le marché automobile chinois se met au vert. La Chine est le pays qui vend le plus de voitures électriques au monde. Pour les alliés franco-japonais Renault et Nissan, il était donc grand temps de se tailler une part du gâteau, grâce à une nouvelle co-entreprise détenue à hauteur de 25% par Renault, 25% par Nissan et - la loi chinoise oblige - à 50% par le chinois Dongfeng Motor. Les premières voitures zéro émission devraient sortir de la chaîne de montage de Dongfeng à Shiyan, dans le centre du pays, courant 2019.

 

 

Carlos Ghosn veut y croire : « Nous sommes confiants d'être à la hauteur des attentes des clients chinois et souhaitons renforcer notre position de leader mondial dans le véhicule électrique ».

Le PDG de Renault-Nissan sait pourtant à quel point il est difficile de percer dans le plus grand marché mondial de l'automobile, hautement concurrentiel et de plus en plus saturé. Il en a fait l'expérience avec le modèle « Venucia », une voiture également électrique, mais trop chère pour se vendre en Chine. Le petit dernier de la maison, fabriqué avec le constructeur chinois Dongfeng Motor, doit justement remédier à cet échec. Il sera intelligent et hyper-connecté, mais aura surtout cet avantage : il sera bon marché.

L'enjeu est de taille : la voiture verte est en plein boom en Chine. Confronté à des taux de pollution alarmants dans quasiment toutes ses grandes villes, Pékin s'est donné un objectif ambitieux : en 2020, cinq millions de véhicules propres devraient rouler sur les routes chinoises. De généreuses subventions doivent d'ailleurs aider à relever ce défi.

 

 

Commentaires Facebook