Côte d’Ivoire: le Premier ministre annonce la création d’une Cour d’appel du commerce d’Abidjan

Economie | Publié le Lundi 13 Novembre 2017 à 16:37:08 | |
 

+ de Economie

Côte d’Ivoire: le Premier ministre annonce la création d’une Cour d’appel du commerce d’Abidjan

Le chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a annoncé, lundi, la création en 2018, d’une Cour d’appel du commerce d’Abidjan dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires.

 

Amadou Gon Coulibaly a livré cette information, lors de la 3ème Journée nationale du partenariat  (JNP 2017), organisée par le Comité de Concertation Etat/ secteur privé (CCESP) avec pour axe principal, l’encadrement  du secteur informel.

Selon le premier ministre ivoirien, cette nouvelle disposition qui vient après la création de la Haute autorité de la bonne gouvernance (HABG) et du Tribunal de commerce d’Abidjan fait partie du fruit du dialogue entre l’Etat et le  privé.

Par ailleurs, il a rassuré «de la mise en œuvre des résolutions issues de cette journée». «Ce partenariat  a conduit à des résolutions tangibles»,  a-t-il soutenu. Plusieurs acteurs du dialogue entre les deux parties ont été à cette occasion primés.

La meilleure administration revient à la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique, quand celle du partenariat privé revient à la Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (FIPME).

Quant au prix du cadre paritaire sectoriel, il a été attribué au service de remboursement des TVA. Kinadja Koné (Direction générale des activités industrielles)  et Souleymane Koné (Koaci.com) remportent respectivement  les prix des points focaux CCESP et presse.

L’ancien président du patronat ivoirien, Jean Kacou Diagou et l’ex-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire  Nicolas Djibo ont été honoré à travers des prix spéciaux pour leur contribution au dialogue.

La problématique du développement du secteur informel avait été relevée comme l’une des préoccupations majeures du secteur privé fragilisant le dialogue  public privé en Côte d’Ivoire.

En Côte d’Ivoire, 93% des emplois proviennent du secteur informel selon une étude de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Commentaires Facebook