Environnement des affaires/ La dématérialisation des actes et services administratifs effective en Juillet 2017 (CEPICI)

Economie | Publié le Vendredi 17 Mars 2017 à 14:39:54 | |
 

BUZZ ACTU  

Environnement des affaires/ La dématérialisation des actes et services administratifs effective en Juillet 2017 (CEPICI)

Le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) a signé, hier jeudi 16 mars, avec un groupement de prestataires, un protocole d’accord visant à mettre en œuvre des projets de réformes technologiques. Première étape pratique vers la dématérialisation des actes et services administratifs. La passation de marchés est intervenue au cours d’une cérémonie organisée à cet effet à la Direction Générale du CEPICI sis à l’immeuble Belle-rive au Plateau.

 

 

Offrir aux investisseurs des services de qualité, rapides, fiables et en toute transparence, ainsi pourrait-on résumer la démarche dans laquelle la Côte d’Ivoire est engagée depuis deux ans. Afin de rendre son cadre des affaires plus attractif, le pays est résolument décidé à rendre effectives les réformes technologiques nécessaires à une totale dématérialisation des actes et services administratifs. L’étape finale du projet est la création d’un portail des services à l’investisseur, un portail fédérateur de toutes les plates-formes qui lui sont destinées. Mais avant, il faudra, d’ici juillet 2017, parvenir à réaliser des projets intermédiaires qui tiennent en 25 réformes majeures. Il s’agira notamment de faciliter la création d’entreprises en ligne avec la mise en œuvre de l’identifiant unique, mettre en œuvre le guichet unique virtuel du permis de construire en ligne, déclarer et payer les impôts et cotisations sociales en ligne, rendre accessible en ligne les services tels que l’immatriculation, le morcellement, la cession et la consultation des registres fonciers, rendre accessible les informations relatives aux bordereaux des prix des matériels et services électriques, élaborer des devis en ligne, enregistrer des actes en ligne et exécuter des contrats, et enfin publier et vendre aux enchères en ligne.

 

Ces innovations doivent conférer à la Côte d’Ivoire, d’une part, un meilleur classement dans le rapport Doing Business (figurer parmi les 50 premières nations), et d’autre part lui assurer un environnement des affaires attractif qui incite à l’investissement privé.

D’autres projets de réformes technologiques ont été identifiés lors d’un atelier national en août 2016 à Yamoussoukro et validés par le Gouvernement ivoirien. Ces projets complémentaires sont déjà en cours d’études, conformément au plan stratégique technologique global des réformes technologiques.

 

 

Commentaires Facebook