Le géant américain de la confiserie Hershey se lance dans deux projets de transformation de cacao et de cajou en Côte d’Ivoire

Economie | Publié le Vendredi 22 Decembre 2017 à 13:39:53 | |
 

+ de Economie

Le géant américain de la confiserie Hershey se lance dans deux projets de transformation de cacao et de cajou en Côte d’Ivoire

Le géant américain de la confiserie Hershey (The Hershey Company) va s’investir dans deux importants projets relatifs à la transformation du cacao et de cajou en Côte d’Ivoire.

 

Une signature de convention a eu lieu, à cet effet, entre Terence O'Day, Senior Vice-President du groupe agroalimentaire américain et Mamadou Sangafowa Coulibaly, Ministre ivoirien de l’agriculture et du développement durable. C’était le mardi 19 décembre dernier à Harrisburg en Pennsylvanie.

Ainsi, à travers la première convention, le groupe Hershey s’est engagé à acheter des produits semi-finis issus du cacao en Côte d’Ivoire. Le confiseur américain s’est également engagé à soutenir les unités locales de transformation de fèves de cacao.

Par cet accord, la Côte d’Ivoire peut alors espérer atteindre son objectif de 50% de transformation de cacao en 2020 et ainsi accroitre ses revenus en réduisant le manque à gagner lié à l’exportation des fèves brutes. Le pays, premier producteur mondial de cacao avec environ 2 millions de tonnes, ne transforme actuellement que 30% de sa production.

S’agissant du deuxième accord, il concerne l’implantation, par le groupe Hershey, d’une unité de production de nutriments pour enfants en vue de subvenir aux besoins d’environ 30 000 enfants malnutris. Cet investissement sera réalisé dans la ville de San Pedro. « Ces produits seront fabriqués dans un premier temps à base d’arachide, ils pourront l’être à base de noix de cajou à parti de 2019 », a précisé le Vice-Président Terence O'Day.

Ce qui permet d’envisager une certaine augmentation du taux de transformation de cajou en Côte d’Ivoire. Car, malgré un rang de premier producteur mondial de cajou avec un peu plus de 700 000 tonnes, moins de 10% sont transformés localement.

A noter que les coûts de ces différents investissements n’ont pas été encore rendus publics. Les détails techniques de ces accords devant encore faire l’objet de négociations dans le courant du premier trimestre 2018, à l’occasion d’une visite des dirigeants du groupe Hershey à Abidjan.

Rappelons que le groupe Hershey (The Hershey Company) est une entreprise agroalimentaire américaine spécialisée dans la fabrication de confiseries. Outre ses propres recettes, elle fabrique pour le compte de Nestlé certaines marques destinées au marché nord-américain, telles que Smarties ou Kit Kat. L'entreprise possède une filiale qui produit les réglisses Twizzlers, la Y&S Candies Inc., qu'elle a achetée en 1977.

En décembre 2017, par ailleurs, Hershey annonce l'acquisition pour 921 millions $ d'Amplify Snack Brands, une entreprise américaine spécialisée dans les snacks salés et qui détient notamment depuis 2016 la marque de chips Tyrells.

 

Source: Agence eco-finance

Commentaires Facebook