Le premier hôpital certifié du Ghana construit par un opérateur ivoirien

Economie | Publié le Lundi 22 Janvier 2018 à 14:31:39 | |
 
Le premier hôpital certifié du Ghana construit par un opérateur ivoirien

Le 19 janvier 2017, Rebecca Akufo-Addo, Première dame de la République du Ghana, a présidé la cérémonie de remise officielle des clés de la maternité ultra moderne du Komfo Anokye Teaching Hospital (KATH, équivalent du CHU) de Kumasi. Cet édifice est l’œuvre d’un opérateur ivoirien.

 

 

A l’origine de cet hôpital, un cri de cœur de la  First Lady ghanéenne qui s’est indignée de voir les conditions difficiles dans lesquelles les mères ainsi que leurs progénitures étaient reçues et gardées. Le taux de mortalité était ahurissant et dû pour une bonne part au surpeuplement.

Un documentaire de la chaine d’information Joy News intitulé «Next To Die» révèle qu’un berceau destiné à un bébé est partagé par huit nouveau-nés. Un père a même témoigné après avoir perdu deux bébés lorsque sa femme a accouché à l'hôpital entre 2013 et 2016.

Une collecte de fonds a donc été lancée pour financer la construction sur fonds propres d’une maternité digne de ce nom. Le pays tout entier y a participé.

« ... même les enfants ont envoyé leurs contributions », a indiqué Rebecca Akufo-Addo, qui par la même occasion, a exprimé sa confiance que les Ghanéens (et au-delà les Africains) peuvent construire un pays digne et autosuffisant afin de  fuir l'étiquette de nation mendiante.

Le projet lancé en 1974 et qui a connu de longues années de stagnation est aujourd’hui achevé.

Totalement écologique, l’unité Mère et Enfant du KATH, dotée des dernières technologies, comporte en son sein une salle d’accouchement, un centre de soins intensifs, de néonatalogie et de pédiatrie.

Comme pour attester à qui en douterait encore de la qualité des soins qui y seront désormais prodigués, la maternité ultra moderne est le premier centre de santé à bénéficier de l’Edge Certification de la Banque mondiale.

Bâti sur une superficie totale de 2722 m², le chef-d’œuvre est le fruit de la collaboration entre Opes Holding, compagnie immobilière de l’Ivoirien Sangaré Siriki et African Builders Partners Group.

 

 

 

Commentaires Facebook