Nigeria : Les captures de poissons culminent à 1,1 million de tonnes

Economie | Publié le Vendredi 15 Decembre 2017 à 20:38:03 | |
 
Nigeria : Les captures de poissons culminent à 1,1 million de tonnes

La production de poisson du Nigeria a atteint un chiffre record, passant de 450.000 tonnes métriques à 1,1 million de tonnes métriques au cours des deux dernières années, a déclaré vendredi à Abuja, le vice-président.  

Yemi Osinbajo a salué cette augmentation à l’ouverture de la 10ème Conférence des ministres du Comité des pêcheries du Centre-Ouest du golfe de Guinée (FCWC).

 

La conférence a pour thème : "Investir pour la croissance et la durabilité de la pêche en Afrique de l’ouest".

 

Osinbajo a noté que les efforts du gouvernement fédéral pour réduire les importations de poisson et augmenter la production locale en encourageant les investissements du secteur privé dans l’aquaculture produisaient des résultats positifs.

 

"Nous prévoyons que cette croissance sera exponentielle, d’autant plus que toutes les initiatives que nous prenons sont essentielles dans nos plans d’ensemble", a-t-il déclaré.

 

Il a exhorté les investisseurs à profiter des réformes qui avaient été mises en œuvre au Nigeria au cours de la dernière année pour investir dans l’aquaculture.

 

Osinbajo a également annoncé que le président Muhammadu Buhari avait approuvé l’achat de navires de patrouille pour le ministère des Pêcheries du Nigeria, afin de renforcer la sécurité dans l’environnement maritime du pays.

 

En outre M. Osinbajo a déclaré que les navires seraient gérés en collaboration avec la Marine nigériane.

 

"Ces navires vont renforcer les capacités de recherche et de sauvetage des agences de sécurité concernées, dissuader la pêche illégale, empêcher la pêche illégale non déclarée et la pêche non réglementée et aider à sécuriser les navires en mer", a-t-il déclaré.

 

En début d’année, Muhammadu Buhari a approuvé l’établissement de la base navale du lac Tchad visant à renforcer la sécurité et à accélérer la restauration des moyens de subsistance dans le nord-est du pays.

 

Cette partie du Nigeria a été dévasté par l’insurrection de Boko Haram, bouleversant l’industrie de la pêche qui, historiquement approvisionnait une grande partie de l’Afrique de l'ouest.

Commentaires Facebook