Prix CEDEAO de la qualité: 28 entreprises en lice pour la 1ère édition

Economie | Publié le Jeudi 29 Juin 2017 à 07:28:59 | |
 
Prix CEDEAO de la qualité: 28 entreprises en lice pour la 1ère édition

Les lauréats de la première édition du Prix CEDEAO de la qualité seront connus le vendredi 30 juin 2017 à Abidjan. Cette annonce a été faite le mercredi 28 juin 2017 au cours d’une conférence de presse à Abidjan-Plateau, par M. Kobénan N’go, directeur de l’activité industrielle représentant le ministre de l’Industrie et des Mines. 

 

 

28 entreprises issues des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et une centaine de participants venus des pays de l’Union européenne, seront les témoins de cette cérémonie de célébration de l’excellence.

Au cours de la conférence, le directeur de l’activité industrielle a rappelé l’importance de la qualité dans la compétitivité des entreprises. « La qualité est le passeport des entreprises pour la conquête des marchés tant nationaux, régionaux qu’internationaux et les enjeux de la qualité sont d’ordre économique et social. L’entreprise qui respecte les normes de qualité se positionne bien sûr le marché », a indiqué Kobénan N’go.

Au terme d’une sélection effectuée par un jury, 28 entreprises qui ont fait de la démarche qualité l’une de leurs priorités ont été retenues pour recevoir des prix, dont un prix spécial d’excellence, 4 prix spéciaux et des prix honorifiques.

Des distinctions seront également remises à des personnalités qui se sont distinguées dans la promotion de la qualité dans l’espace CEDEAO. Pour cette première édition, deux pays de la sous-région ouest africaine n’ont pu présenter de candidatures. Il s’agit de la Guinée-Conakry et de la Mauritanie.

« Le prix national de la Guinée doit être organisé et pour les prochaines éditions, elle sera capable de proposer des candidats. Quant à la Mauritanie, elle a été accompagnée à organiser son prix. Mais, elle n’est pas membre de la CEDEAO. Il lui appartient de faire des démarches auprès des Etats de la CEDEAO pour pouvoir présenter des candidats. Sinon, elle n’a pas été exclue », a précisé Joseph Aka, représentant la commission de la CEDEAO.

 

 

 

L'Intelligent d'Abidjan avec Imatin

 

 

Commentaires Facebook