Confession:"Le destin m’a condamné à la stérilité"

Fait Divers | Publié le Vendredi 02 Juin 2017 à 16:09:41 | |
 

+ de Fait Divers

Confession:

La ménopause est un coup dur pour les femmes. Aucune d’elles ne le supporte quand l’âge approche, le choc est d’autant plus difficile et pénible. C’est bien le triste sort  de cette jeune fille qui nous raconte son histoire.

Alors qu’elle n’avait que 17 ans, Emily a été frappée d’une « insuffisance ovarienne prématurée », et son rêve de devenir  maman un jour,  s’est à jamais brisé, a moins d’un miracle. « J’ai souffert de dépression et d’anxiété, et je doute énormément de mon futur ».

Tout a commencé à l’âge de 14 ans…

Emily a eu ses premiers soupçons lorsqu’elle avait 14 ans, quand des perturbations se sont installées au niveau de son cycle menstruel.  « Mon corps m’a dit que quelque chose n’allait pas bien. J’ai commencé à avoir ce que je décrivais comme des ‘bouffées de chaleur’ sans savoir que c’était réellement ça », a-t-elle ajouté. « Les médecins ont déclaré que mes ovaires ont cessé de fonctionner et qu’il n’y avait rien à faire. Ils m’ont prescrit une pilule pour me fournir les hormones dont je manque ».

  je risque de souffrir de  « détresse psychologique »

Selon le Dr. Heather Currie, porte-parole du Royal College of Obstetricians and Gynecologists , les symptômes d’une ménopause sont les mêmes, peu importe l’âge, mais les femmes les plus jeunes, comme Emily, sont plus susceptibles de « souffrir d’une détresse psychologique » ,en particulier si elles n’ont pas encore eu d’enfants et souhaitaient en avoir.

Pour ces dernières, le Dr. Currie conseille de ne pas hésiter à aller voir un psychologue ou de rejoindre des groupes de soutien.

 

 

Afrikmag.com

Commentaires Facebook