Confidences de l’épouse d'un pasteur: « j’ai été violé et poignardée le jour de mon mariage »

Fait Divers | Publié le Lundi 03 Juillet 2017 à 16:35:30 | |
 

BUZZ ACTU  

Confidences de l’épouse d'un pasteur: « j’ai été violé et poignardée le jour de mon mariage »

Une femme pasteur, Terry Gobanga, autrefois connue sous le nom de Terry Apudo, raconte comment elle a été vi*lée, et battue par des inconnus le jour de son mariage. Terry, une jeune feme pasteur de Nairobi, a déclaré qu’elle a été agressée alors qu’elle était allée remettre les accessoires de mariage de son fiancé.

Dans une interview avec BBC Africa, elle a révélé : « Cela devait être un très grand mariage. J’étais pasteur, alors tous les membres de notre église étaient présents, ainsi que tous nos proches. Mon fiancé, Harry et moi étions très excités, le mariage devait être célébré à la Cathédrale des Saints à Nairobi et j’avais loué une belle robe».

« Mais la nuit avant le mariage, je me suis rendue compte que la cravate de Harry était avec moi. Il ne pouvait pas se présenter sans cravate, alors une amie qui était restée la nuit a décidé de me rendre ce service. Nous nous sommes levées à l’aube et je l’ai accompagné jusqu’à la gare routière ».

« Alors que je rentrais à la maison, j’ai traversé un gars qui était assis sur le capot d’une voiture – soudain, il m’a attrapé par derrière et m’a jeté derrière la voiture. Il y avait également deux hommes à l’intérieur, et ils ont démarré. Tout s’est passé en une fraction de seconde.

« Ils ont scotché ma bouche. Quand j’ai essayé de me libérer, c’est à ce moment que j’ai reçu le premier coup. Il y avait un qui m’a dit, ‘coopérez ou vous allez mourir’.

« Tour à tour, ils m’ont violé. J’étais convaincue que j’allais mourir, mais je me battais toujours pour ma vie, alors quand un des hommes a détaché ma bouche, j’ai mordu son pénis. Il a crié de douleur et l’un d’eux m’a poignardé dans l’estomac. Puis ils ont ouvert la porte et m’ont jeté hors de la voiture.

« Un enfant voyant ce qui s’était passé a appelé sa grand-mère. Quand la police est arrivée, ils ont essayé mon pouls mais n’y parvenaient pas. Croyant que j’étais morte, ils m’ont emballé et me conduisait à la morgue. Mais en chemin, je me suis réveillé et j’ai été conduit à l’hôpital

« Je suis arrivée en état de choc. J’étais à moitié nue et couverte de sang, et mon visage était enflé.

« La directrice de l’hôpital ayant découvert que j’étais sur le point de me marier a décidé de téléphoné a toutes les églises. Par coïncidence, la première église qu’ils ont appelé était la Cathédrale des Saints.

« Quand ils ont appris où j’étais, mes parents sont venus à l’hôpital avec tout l’entourage y compris les journalistes. J’ai été transférée dans un autre hôpital et après les soins, les médecins ont révélé que la blessure provoquée par le poignard était grave au point où je ne pourrais plus faire des enfants.

« Malgré cet incident, Harry était toujours prêt à m’épouser. « Je veux prendre soin d’elle et veiller à ce qu’elle retrouve la santé dans mes bras, dans notre maison », a-t-il déclaré.

« La bonne nouvelle de toute cette histoire est que je n’avais pas contracté le VIH ». Plus tard, Harry et Terry se sont mariés.

Commentaires Facebook