Deux trafiquants condamnés pour vente illicite d’un bébé chimpanzé

Fait Divers | Publié le Lundi 12 Juin 2017 à 17:03:50 | |
 

+ de Fait Divers

Deux trafiquants  condamnés pour vente illicite d’un bébé chimpanzé

Les sieurs Ibrahima et Mohamed Traoré, deux trafiquants d’espèces protégées, ont été condamnés à six mois d’emprisonnement ferme, assorti d’une amende de 300 000 FCFA par le Tribunal de Première Instance d’Abidjan Plateau (TPI) pour détention illicite et vente d’un bébé chimpanzé et de perroquets.

Selon une note d’information transmise lundi à l’AIP, les deux individus ont été interpellés en décembre 2016 dans la commune de Port-Bouët par des équipes du ministère des Eaux et Forêts et d’Interpol, suite à une enquête menée par la chaîne de Télé Radio britannique BBC.

Lors de leur interpellation, les trafiquants avaient en leur possession un bébé chimpanzé et des perroquets, deux espèces intégralement protégées, prêtes à être vendues. Selon la note, ces trafiquants exportent des chimpanzés depuis l’Afrique de l’Ouest jusque dans les pays arabes et asiatiques, en utilisant des méthodes sophistiquées pour faire passer la contrebande.

Cette condamnation de trafiquants organisés et professionnels, prononcée vendredi, est  une grande première du genre dans le pays, indique le document, signalant que  la Côte d’Ivoire est devenue une plaque tournante du trafic international de chimpanzés.

Le commerce illégal des espèces sauvages est un crime organisé transnational qui occupe le 5ème rang des commerces illicites dans le monde après la drogue, les armes, le blanchiment et le trafic d’être humain.

Le ministère des Eaux et Forêts en collaboration avec le réseau EAGLE, une ONG spécialisée dans l’application de la loi et la lutte contre ce trafic, a permis d’aboutir le mois dernier à d’importantes opérations d’arrestation de trafiquants d’ivoire à Abidjan.

Commentaires Facebook