Ghana: Il exhume un cadavre pour une dette impayée de 20 Cedis

Fait Divers | Publié le Vendredi 15 Decembre 2017 à 09:56:02 | |
 

+ de Fait Divers

Ghana: Il exhume un cadavre pour une dette impayée de 20 Cedis

Les habitants d’Akyem Old Tafo dans la municipalité d’Akim dans l’Est du Ghana sont restés en état de choc après qu’un jeune homme d’une vingtaine d’années ait exhumé un cadavre, affirmant que la famille du défunt lu devait la somme de 20 Cedis (Environ 4 Euros, et environ 2500 f cfa) pour ses services.

Le cadavre de Kwame Korankye Nkansah avait été mis en terre depuis une quinzaine de jours mais Attah alias Abodam sous prétexte d’avoir facilité l’enterrement en tant que porteur, et déclarant n’avoir pas été rémunéré, était en train d’exhumer le corps avant qu’il ne fût interrompu dans sa besogne par des passants. Les jeunes qui l’avaient repéré creusant la tombe de ce qui pourrait passer pour un corps en décomposition, se sont jetés sur lui et l’ont soumis à de violents coups et l’ont interrogé pour savoir les raisons qui l’avaient amené à creuser une partie de la dalle de béton utilisée pour sceller la tombe. En réponse, il a affirmé que la famille lui devait et que tous les efforts pour les amener à régler leur dette s’étant avérés infructueux, il a alors décidé d’agir. Excédé par cette excuse boiteuse, les jeunes l’ont à nouveau passé à tabac, mais cette fois il a avoué qu’il avait été contracté par des ritualistes autrement connus sous le nom de « Sakawa » pour leur rapporter des organes humains. Des vérifications sur la tombe ont révélé qu’il a cassé le cercueil après avoir creusé une partie de la tombe exposant le corps en décomposition de la personne décédée et d’autres matériaux utilisés pour l’enterrer. Il a depuis été remis à la police pour d’autres enquêtes, mais les résidents sont d’avis que le suspect pourrait être mentalement dérangé. Entre temps, la famille endeuillée a nié avoir eu des liens avec le suspect, indiquant qu’il n’a jamais joué aucun rôle dans les funérailles et qu’il n’est pas connu de la famille.

 

                                                                   Infos Accra

 

Commentaires Facebook