Il assassine sa copine française qu’il accuse de lui avoir transmis le Sida

Fait Divers | Publié le Mercredi 18 Octobre 2017 à 13:35:37 | |
 

+ de Fait Divers

Il assassine sa copine française qu’il accuse de lui avoir transmis le Sida

7 coups de couteau, c’est ce que Massamba Diop a planté à sa petite amie Française Emilie Diss selon Voxpopuli. Cette dernière avait été sauvagement assassinée par son amant qui pensait qu’elle lui avait filé le VIH/Sida. Mais au bout du compte les résultats du test de sa sérologie se sont révélés négatifs.

En effet, ce père de famille (2 enfants), né en 1983, marié et vigile de son état dans une villa à Petit Mbao avait noué une relation amoureuse avec la dame Émilie à la retraite, qui vivait dans une autre maison à côté. Lors de cette relation, ils avaient eu des rapports sexuels plusieurs fois.

Le mis en cause avait constaté par la suite chez lui des signes identiques à celui du sida comme des maux de ventre et des diarrhées chroniques après ses conjonctions sexuelles. Et il a crû être infecté du sida sans avoir l’avis d’un médecin. Ainsi, l’accusé est directement allé voir son amante l’accusant de l’avoir infecté du Sida. Une dispute s’en est suivie et le mis en cause est rentré chez lui sans piper mot. Ayant en tête que sa vie était fichue, Massamba qui a mûri son plan a acheté un couteau pour se venger de la vieille dame. Il l’a poignardé à 7 reprises avant de cacher le couteau du crime dans un pot de fleur.

Le corps sans vie de la victime a été conduit à l’hôpital pour les besoins de l’autopsie. Le certificat médical a fait état de 4 plaies sur la paroi abdominale et 3 autres sur les différentes parties du corps qui sont causées par une arme blanche d’une épaisseur de 4 cm. La victime est morte suite à une hémorragie interne a dit l’homme de l’art. Le mis en cause Massamba Diop sera fixé sur son sort le 21 novembre 2017.

Senegal7.com

Commentaires Facebook