Ils pratiquaient des chantages vidéo pour soutirer de l’argent à leurs victimes

Fait Divers | Publié le Jeudi 16 Fevrier 2017 à 14:15:07 | |
 

+ de Fait Divers

BUZZ ACTU  

Ils pratiquaient des chantages vidéo pour soutirer de l’argent à leurs victimes

Trois grands maîtres ont été interceptés par les agents de la plateforme de lutte contre la cybercriminalité, ce 14 février. Irié Tra Junior, Ouattara Alassane et Assamoi Wilfred ne séviront plus. Ils auraient fait plus de 60 victimes, avec des chantages vidéo.

Ces bandit sont au nombre de trois. Ils travaillaient en bande se faisant passer pour des jeunes filles européennes.  Ils ont réussi à piéger plus d’une cinquantaine de victimes. Leurs techniques, proposer des ébats sexuels à leurs victimes via des webcams.

Des captures vidéo qu’ils utilisent plus tard pour faire chanter las victimes. Leurs objectifs étaient de soutirer le maximum d’argent à leurs victimes.

Ces trois maîtres chanteurs ont été mis aux arrêts et remis aux autorités compétentes. Ils devront répondre de leurs actes devant la parquet d’Abidjan.

Commentaires Facebook