Ministères Internationaux de Gabola : l’église où on loue le Seigneur avec de l’alcool (photos)

Fait Divers | Publié le Lundi 13 Novembre 2017 à 11:12:23 | |
 

+ de Fait Divers

Ministères Internationaux de Gabola : l’église où on loue le Seigneur avec de l’alcool (photos)

L’Église des Ministères Internationaux de Gabola est une église pas comme les autres. Dans cette église non orthodoxe située près de Johannesburg, en Afrique du Sud, l’on loue le Seigneur avec de la boisson alocoolisée. La dévie de ce temple de Dieu est : « Louez le Seigneur et passez la libation ».

Gabola signifie boire, de la langue Tswana, langue locale. Ainsi, les pratiques de libation dans cette église ne devraient en réalité surprendre personne. Mais ce n’est pas le cas car pour beaucoup, il est difficile d’allier Dieu et alcool. Seulement voilà, dans l’Église des Ministères Internationaux de Gabola, on encourage les membres de la congrégation à boire pendant le service.

« C’est ici que les personnes qualifiées d ‘” ivrognes “par d’autres églises sont les bienvenues. C’est un espace pour que les gens se rassemblent au nom de Dieu sans avoir honte d’être des buveurs. Nous disons seulement que c’est un environnement où l’on peut boire sans être jugé du tout », a déclaré le fondateur et l’évêque résident de l’église, Tsietsi Makiti.

Il est important de mentionner que dans l’Église Gabola, les “baptêmes” sont effectués en utilisant la boisson alcoolisée préférée des paroissiens. L’alcool est également consommé pendant les sermons, avec des bouteilles de bière, de whisky et de vin bénies l’évêque résident de l’église, Tsietsi Makiti.

l’Église Gabola et alcoolisme en Afrique du Sud

« Si tu bois de la bière, tu te fais baptiser avec de la  bière. La même chose vaut pour ceux qui boivent du cidre et d’autres boissons alcoolisées. Cette église bénit aussi leurs boissons avant qu’elles ne soient consommées. “Avec Dieu dans nos tavernes, nous allons voir le crime réduit et l’amour et le respect seront promus », a ajouté Tsietsi Makiti.

Une chose est marquante dans cette église, c’est qu’aucune femme ne fait partie de cette congrégation. « Les femmes ne sont pas autorisées parce que nous avons des hommes qui boivent, et nous ne pouvons pas avoir des cas où certains d’entre eux commencent à troubler ces femmes. Nous autoriserons les femmes à un stade ultérieur, une fois que nos fidèles seront bien préparés », a signifié le fondateur et l’évêque résident de l’église des Ministères Internationaux de Gabola.

Commentaires Facebook