New Jersey : le gouverneur ferme la plage et s'y offre un après-midi en famille

Fait Divers | Publié le Mardi 04 Juillet 2017 à 17:26:45 | |
 

+ de Fait Divers

New Jersey : le gouverneur ferme la plage et s'y offre un après-midi en famille

Sans budget au 1er juillet, l'État du New Jersey a dû fermer les plages de ses parcs régionaux. Son gouverneur Chris Christie en a profité.

Il était déjà l'un des gouverneurs les plus haïs des États-Unis, mais sa petite escapade aux bains de mer ne va pas arranger sa cote de popularité. Chris Christie, le gouverneur du New Jersey, a fermé au public une partie des parcs et des plages de son État pendant le grand week-end précédant la fête nationale du 4 juillet, l'un des pics de la saison estivale, au motif que le budget n'avait pas été voté. Seule une famille a eu le droit de venir barboter dans l'océan : la sienne ! Alors que la police barrait l'entrée de la plage aux vacanciers, le gouverneur et ses proches, qui étaient venus passer quelques jours dans leur résidence du New Jersey, ont été pris en photo en train de lézarder sur le sable du parc de Island Beach.

Quelques heures plus tard, Chris Christie reprenait l'hélicoptère pour aller faire une conférence de presse à Trenton sur l'impasse budgétaire. En effet, depuis des mois, le bras de fer qui oppose Christie à une compagnie d'assurances qui refuse de verser les millions de dollars mis en réserve pour financer les programmes de lutte contre la drogue, a engendré l'absence de budget au 1er juillet, qui a conduit notamment à la fermeture des parcs régionaux. Ce jour-là, quand on lui a demandé s'il avait pris le soleil, l'homme qu'on dirait tout droit sorti d'un épisode des Sopranosa répondu : "Non, je ne me suis pas mis au soleil aujourd'hui." Mais une fois les photos dévoilées, son porte-parole a rectifié : "Oui, le gouverneur est allé brièvement à la plage aujourd'hui." Mais "il n'a pas pris le soleil", a-t-il assuré avant d'ajouter avec un culot sidérant : "Il avait mis une casquette de baseball" !

Lundi, Chris Christie a continué dans la provocation en tweetant : "Les plages de NY sont ouvertes sur 119 des 130 miles de cotes. Venez en profiter mais mettez de la crème solaire et hydratez-vous !"

 ''Présentez-vous au poste de gouverneur et vous pourrez jouir de la résidence secondaire qui va avec ''

Les clichés pris depuis un avion par un photographe du journal local, le Star Ledger, ont suscité un déferlement de critiques sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, ils ont été nombreux à faire des montages hilarants avec le sénateur Christie incrusté sur des photos célèbres.

Chris Christie n'en est pas à un scandale près. En 2013, ses proches avaient manigancé la fermeture de plusieurs voies sur un pont très fréquenté du New Jersey, causant un embouteillage monstre, apparemment pour se venger d'un maire hostile à Christie. Ce qui a plombé sa carrière politique et l'a obligé à se retirer assez vite de la course à la présidentielle de 2016. Dans la foulée, il s'est mis à flatter servilement Donald Trump, espérant obtenir un poste ministériel. En vain. Le président n'a cessé de l'humilier, l'écartant même de son équipe de transition. Depuis, sa cote de popularité est en chute libre, à 15 %. À tel point qu'il a renoncé à se représenter l'année prochaine.

En tout cas, le gouverneur ne semble pas affecté par les critiques au vitriol dont il est la cible. Peut-être parce qu'il lui reste seulement six mois de mandat à effectuer. Quand on lui a demandé si ce n'était pas injuste qu'il soit le seul à pouvoir jouir de la plage, il a répondu, toujours bravache : "Présentez-vous au poste de gouverneur et vous pourrez jouir de la résidence secondaire qui va avec." Ce ne sera pas nécessaire, finalement, lundi soir, un compromis a été trouvé sur le budget et les parcs ont rouvert.

Commentaires Facebook