Un homme retrouvé buvant de la bière dans un bar pendant son enterrement

Fait Divers | Publié le Jeudi 30 Mars 2017 à 09:51:50 | |
 

+ de Fait Divers

Un homme retrouvé buvant de la bière dans un bar pendant son enterrement

Un homme déclaré mort a été retrouvé dans un bar, buvant des bouteilles de bière, alors que ses rites funéraires étaient en cours.

L’enterrement de Wilson Oluoch devait se tenir le samedi 25 mars dans son village d’Awendu, à Migori, au Kenya. Mais, ce qui était censé être une triste journée a été transformé en festin après que la famille eut un message disant que quelqu’un qui ressemblait à la personne décédée a été trouvé dans un bar. Après enquête, l’information s’est avérée.

Kenya: Un homme retrouvé buvant de la bière dans un bar pendant son enterrement

Wilson Oluoch, un motocycliste commercial, avait disparu. Durant des jours, il n’a pas fait signe de vie. Sa famille a donc conclu au pire. Lorsqu’un corps décomposé a été retrouvé dans une plantation de cannes à sucre voisine, les proches du disparu ont pensé qu’il s’agissait de  leur fils. Ils ont donc emmené la dépouille mortelle à la morgue et ont commencé à faire des préparatifs funéraires.

Le jour prévu pour l’enterrement, après que la tombe a été creusée et les pleurs se faisaient entendre, la famille a reçu un message d’espoir arguant que leur fils était vivant et prenait du bon temps dans un bar à Rongo. Du coup, après avoir vérifié l’information, la famille de Wilson Oluoch et les personnes présentes ont converti la nourriture et les boissons et d’autres préparations destinées au deuil en repas de fête.

Kenya: Un homme retrouvé buvant de la bière dans un bar pendant son enterrement

Oluoch a révélé qu’il avait honte de rentrer à la maison ivre donc il a décidé de quitter la maison et de commencer une nouvelle vie ailleurs. Ses parents ont parlé aux journalistes et ont exprimé leur joie de retrouver leur fils vivant.

La famille d’Oluoch a contacté le conseil des anciens pour arrêter les rituels afin qu’il puisse retourner avec sa famille.

Le cadavre que la famille avait cru  être celui de leur fils, prêt à être enseveli,  a maintenant été renvoyé à la morgue.

 

 

Afrikmag.com

Commentaires Facebook