un technicien de laboratoire qui vendait du sang de femmes enceintes à des ritualistes, arrêté!

Fait Divers | Publié le Vendredi 14 Avril 2017 à 12:22:39 | |
 

BUZZ ACTU  

un technicien de laboratoire qui vendait du sang de femmes enceintes à des ritualistes, arrêté!

Pour certains, tout moyen est bon pour se faire des sous…C’est le cas de ce laborantin ghanéen. un assistant de laboratoire senior exerçant à l’hôpital du district d’Abura Dunkwa au Ghana, a été arrêté par la police pour avoir commercialisé le sang de femmes enceintes, à des ritualistes [les hommes de Sakawa], pour de l’argent .

Le technicien de laboratoire, appelé Stephen Enyan, a été arrêté par la police dans le district, après qu’il soit révélé qu’il était impliqué dans une vente illégale de sang de femmes enceintes aux  ‘Sakawa’. Selon plusieurs sources dignes de foi, les femmes enceintes qui visitent l’hôpital pour passer le contrôle prénatal, ont été victimes de cette pratique dangereuse du laborantin. D’autres sources, affirment même que cela avait provoqué le décès de certaines femmes ou de leurs bébés..

Ces étranges révélations ont été corroborées par de nombreuses plaintes déposées au niveau de la hiérarchie de l’hôpital. Immédiatement, des enquêtes ont été lancées. La police du district d’Abura Dunkwa a été dûment alertée à ce sujet, ce qui a permis d’approfondir les enquêtes.

Malgré qu’il soit informé des enquêtes, Stephen Enyan, ne s’est pas empêché de vendre le sang des femmes enceintes qui ont visité l’hôpital, à des ritualistes. Mais parmi eux, il y avait un policier qui s’est fait passer pour un de ses clients.

Dans une conversation sur WhatsApp, le policier a accepté de payer 100 000 GH ¢ pour le sang d’une femme enceinte, et a promis de verser 250 GH ¢ comme avance du montant.

Une méthode qui a largement contribué à l’arrestation du technicien de laboratoire. Il a été arrêté quand il est passé récupérer le reste de son argent. Stephen Enyan aurait vendu le sang pour des prix allant de 5000 GH ¢ à 10 000 GH ¢.

Le suspect est actuellement en garde à vue et sera traduit devant le tribunal.

 

 

Afrikmag.com

Commentaires Facebook