Ghana: Après 2 mois au pouvoir, le président Nana Akufo-Addo a licencié 23 000 travailleurs

Flash Info | Publié le Mercredi 08 Mars 2017 à 10:34:31 | |
 
Ghana: Après 2 mois au pouvoir, le président Nana Akufo-Addo a licencié 23 000 travailleurs

Contrairement à sa promesse de campagne électorale visant à créer des emplois pour la population au chômage, il est apparu que le président du Ghana Nana Akufo-Addo et son gouvernement ont plutôt licencié 23 000 travailleurs au cours de ces deux premiers mois de mandat.

Cela a été révélé par le député de NDC pour le Tongu du Nord, l’honorable Samuel Okudzeto Ablakwa, lors d’un débat au Parlement sur la première déclaration de l’Etat de la nation du Président Akufo-Addo.

Selon lui, le gouvernement Akufo-Addo, en février 2017 , a licencié 205 travailleurs du Service national, employés en décembre 2016 par l’administration de l’ex président John Mahama , sous prétexte que leur recrutement n’était pas conforme à la procédure régulière.

Il a été noté que le Gouvernement a également congédié 525 fonctionnaires de la Sécurité nationale alléguant qu’ils étaient membres du NDC et 206 recrues de la police pour avoir utilisé des certificats falsifiés.

Cet exercice s’est étendue au secteur de la santé, où le gouvernement a annulé l’autorisation accordée l’an dernier par l’administration Mahama pour le recrutement de 8600 infirmières par le Service de santé du Ghana.

Selon Ghana Web, la perte d’emplois sans précédent était le résultat du vœu du gouvernement Akufo-Addo d’annuler toutes les recrutements et l’autorisation d’ l’emploi donnée par l’administration de Mahama.

 

La création d’emplois a été l’une des principales promesses de campagne du candidat Akufo-Addo et de son coéquipier, le Dr Mahamudu Bawumia. Il est intéressant de constater que lors de son premier discours de session, le président a réaffirmé son engagement à créer des emplois, même si son gouvernement a entrepris des licenciements massifs dans le secteur public.

Commentaires Facebook