Ghana: les ex-Présidents Jerry Rawlings et John Kufuor se chamaillent

Flash Info | Publié le Vendredi 03 Mars 2017 à 18:40:06 | |
 

+ de Flash Info

BUZZ ACTU  

Ghana: les ex-Présidents Jerry Rawlings et John Kufuor se chamaillent

Les relations entre les ex-Présidents du Ghana, John Jerry Rawlings et John Agyekum Kufuor ne sont pas en ce moment au beau fixe, pour raison de contre-vérités que l’un aurait dites sur l’autre sans preuves suffisantes et valables.

L’ex-Président du Ghana, John Agyekum Kufuor accuse son homologue ex-Président aussi Jerry John Rawlings d’avoir eu à son égard des propos très déplacés et non fondés qui n’ont pas manqué de le blesser dans sa dignité propre. Et, il n’a pas voulu passer cela sous silence, mais a tenu à le signifier à Rawlings qu’il a traité pour la circonstance, d’hypocrite qui fait croire en public que tout va bien entre eux.

A l’origine de cette palabre, l’affaire « le fils de Peter Ala Adjetey », l’ex président du Parlement ghanéen, qui n’aurait pas été poursuivi en justice au  moment où John Kufuor était aux commandes. Selon Jerry Rawlings, Kufuor a abandonné des charges contre Larry Adjetey sous prétexte que son père l’avait menacé. Selon le fondateur du NDC, Larry Adjetey a été accusé avec sa femme, d’avoir menacé Kufuor.

Là dessus, John Kufuor a répondu ceci: « Ce n’est pas vrai que j’ai abandonné de poursuivre Larry Adjetey en justice parce que son père Peter m’a menacé », tenait-il à faire savoir. Pour lui, ce n’est que pur mensonge venant de la part de Rawlings.

Son porte-parole, Frank Agyekum, va renchérir : « Je me demande ce qui gêne Rawlings pour se faire toujours passer comme un intègre dans ses prises de paroles », s’est demandé le porte-parole de Kufuor avant de poursuivre qu’au contraire, Kufuor a précisé que « les circonstances du procès de son épouse (Nana Konadu Rawlings) sont une affaire publique… Rawlings devrait cesser de se faire passer comme la seule personne intègre et de véridique» et s’il « ne peut maintenir cette relation cordiale mais veut toujours l’accuser faussement, nous n’accepterons pas cela. S’il a des accusations contre lui (Kufuor), il devrait les faire, mais les mensonges deviennent trop nombreux » a t-il prévenu.

En demandant au camp Rawlings d’apporter la contradiction, les partisans de Kufuor ont exigé le respect de leur mentor par M. Rawlings qui doit cesser de se croire tout permis.

 

Source: afrique-sur7.com

Commentaires Facebook