Bientôt un jeu vidéo sur la carrière de Samuel Eto’o ?

People | Publié le Jeudi 23 Mars 2017 à 17:49:42 | |
 
 Bientôt un jeu vidéo sur la carrière de Samuel Eto’o ?

Samuel Eto’o est un héros ; des stades, des œuvres caritatives, de la bande dessinée et bientôt d’un jeu vidéo "made in Africa"…

 

Avant même la fin de la carrière de Samuel Eto’o Fils, le mythe « goléador » continue de se construire patiemment. Dernière brique en date au monument hagiographique multidimensionnel dédié au footballeur camerounais : un projet de jeu vidéo inspiré de la vie du sociétaire d’Antalyaspor. Élaboré par le studio de création SDK de Johannesburg, le concept fera l’objet d’une collecte de fonds lancée, dès le 31 mars prochain, sur la plateforme de financement participatif Freudon.

L’un des promoteurs de l’opération, Yves Christian Fongang, entend récolter 16 millions de francs CFA dont 60% seront dédiés à la conception du jeu, 10 à 15 % au son, 10% à la promotion et 5% à la rémunération de la structure de crowdfunding.

Calqué sur la success-story du footballeur, le jeu simplement intitulé « Eto’o » conduira le « gamer » à remporter des matchs, mais aussi à amasser de l’argent et à collectionner des fans, supporters des prouesses sportives et groupies des opérations caritatives. Car Samuel Eto’o est réputé pour une générosité qui passe bien souvent par la promotion méthodique de sa propre image. Deux faits rendent même plausible la participation discrète de l’ancien capitaine des Lions indomptables à l’opération de financement.

Projets altruistes

Primo, le portefeuille de celui qui fut le joueur le mieux payé de la planète (à l’époque de son passage au club d’Anzhi Makhachkala) est bien garni, comme en témoigne régulièrement le classement « Goal Rich List » et comme en attestent ses dons à des projets altruistes, notamment l’initiative « Yellow Whistler Blower FC » pour venir en aide aux victimes des exactions de Boko Haram ou l’engagement dans les programmes « 11 contre Ebola ».

Quand le talent footballistique nourrit le talent numérique…

Secundo, le footballeur ne dédaigne pas alimenter sa propre légende. En 2013, il lançait lui-même, avec l’aide de la dessinatrice camerounaise Joëlle Esso, une série de neuf tomes de bandes dessinées consacrées à sa carrière du Real Madrid à l’Inter de Milan, en passant par le FC Barcelone. De la BD au dessin animé, il n’y a qu’un pas. Du cartoon au jeu vidéo un autre pas…

Nouvel épisode d’un culte indécent de la personnalité ou pas, le jeu de SDK aura l’intérêt de promouvoir des plateformes ludiques 100% africaines, en parallèle du phénoménal jeu « FIFA » – où apparaît Eto’o -, et à l’heure où les concepteurs d’animation interactive font leurs preuves de jour en jour, sur le continent. Quand le talent footballistique nourrit le talent numérique…

Commentaires Facebook