Décès de la chanteuse France Gall, une ex-Dakaroise

People | Publié le Dimanche 07 Janvier 2018 à 15:48:49 | |
 

+ de People

Décès de la chanteuse France Gall, une ex-Dakaroise

La mort de la chanteuse a été annoncée à plusieurs médias français par Geneviève Salama, sa chargée de communication.

 

 

Parmi ses chansons les plus célèbres figurent "Poupée de cire, poupée de son", "La Groupie du pianiste", "Si, Maman, si", "Ella, elle l'a", "Quelques mots d'amour", "Résiste" ou encore "Babacar".

Après la mort de son mari, le célèbre musicien français Michel Berger, Gall s'est installée à Dakar vers la fin des années 90. Elle avait acheté une maison dans la capitale sénégalaise, où elle a signé la chanson "Babacar".

Cette chanson est inspirée par la détresse d'une Sénégalaise, qui a demandé à France Gall d'adopter son fils, Babacar.

Emue par cette proposition, la chanteuse refuse et retourne en France. Elle décide toutefois de payer un appartement et une formation de couturière à cette jeune mère, ainsi que les études de son fils, Babacar. Elle finira par perdre le contact de la Sénégalaise et de son fils.

Gall habitait sur l'île de Ngor, à Dakar. Elle était la gérante et propriétaire d'un très populaire restaurant situé sur cette pointe de la corniche dakaroise.

France Gall incarnait la chanson populaire française des années 1960.France Gall incarnait la chanson populaire française des années 60.

France Gall était hospitalisée depuis mi-décembre 2017 pour une infection sévère. La chanteuse avait eu un cancer du sein un an après la mort survenue en 1992 de son époux Michel Berger, à l'âge de 44 ans.

Gall s'était retirée de la scène après le décès de sa fille Pauline en 1997. Elle était ensuite sortie du silence en 2015 pour la comédie musicale "Résiste", qui remettait au goût du jour les tubes du couple qu'elle formait avec Michel Berger.

Issue d'une famille de musiciens, la chanteuse avait connu le succès dès l'âge de 16 ans. A cet âge, la jeune Isabelle - le prénom qui lui est donné à sa naissance en octobre 1947 - a déjà un solide passé musical, notamment grâce à son père, le chanteur et parolier français Robert Gall, auteur de plusieurs chansons pour Edith Piaf.

France Gall dans les années 60France Gall dans les années 60

"Mon père m'a entraînée très jeune dans les coulisses des spectacles, ma mère jouait du violoncelle, mon oncle de l'orgue, mes frères de la guitare", a une fois raconté la chanteuse dont le grand-père maternel, Paul Berthier, était aussi compositeur de musique liturgique.

Dans les années 60, France Gall a une brève liaison avec le chanteur populaire Claude François. Sa séparation avec ce dernier lui inspirera la célèbre chanson "Comme d'habitude".

En 1973, elle rencontre le musicien et chanteur Michel Berger, avec lequel France Gall se marie en juin 1976 et devient son interprète et muse. Ils auront deux enfants, Pauline en 1978, et Raphaël en 1981.

"Le bonheur dans ce métier, je l'ai trouvé avec Michel", a-t-elle dit de son mari, avec lequel elle mène des actions humanitaires en Afrique.

 

 

 

Commentaires Facebook