‘’Il faut donner aux Congolais l’envie d’apprendre et de créer’’ (Denis Sassou N’Guesso)

Politique | Publié le Mardi 30 Mai 2017 à 16:44:56 | |
 
‘’Il faut donner aux Congolais l’envie d’apprendre et de créer’’ (Denis Sassou N’Guesso)

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso a déclaré que le barrage hydro électrique qu’il a inauguré lundi à Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha (environ 830 km au nord du Congo), va donner une ‘’grande capacité’’ aux entreprises installées dans ce département les possibilités d’entreprendre dans la petite et moyenne entreprise.

Estimant qu’il faut donner aux Congolais l’envie d’apprendre et  de créer, le président congolais a appelé les entreprises à créer des emplois.

« Il faut que tout le monde comprenne que l’Etat fait la régulation, l’Etat crée les conditions de base pour promouvoir le développement. Et les autres acteurs doivent prendre le relais pour créer la dynamique de développement », a martelé Denis Sassou N’Guesso.

La centrale hydroélectrique est la troisième centrale construite avec la coopération sino-congolaise après celle de de Moukoukoulou (74 MW) dans la Bouendza au sud du pays, celle d’Imboulou (120MW) à 250 km de Brazzaville au centre du pays.

« C’est avec les travailleurs, les entreprises, les jeunes qui doivent avoir l’esprit d’entreprise que nous allons construire ce développement. Les conditions, lorsqu’elles sont créées, il faut les saisir pour enclencher la dynamique de développement. », a-t-il ajouté.

D’une capacité de 19,2MW, pour un coût total de plus de 64 milliards de FCFA après le lancement de la première turbine il y a quatre mois, l’ouvrage a été construit par une société chinoise pour un coût total de plus de 64 milliards pour une durée de 48 mois.

Les travaux de cette centrale électrique ont été lancés en 2012 par le chef de l’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso.

Le barrage de Liouesso intègre, le vœu cher au président Denis Sassou N’Guesso de bâtir un boulevard énergétique au Congo


Aujourd’hui ce boulevard énergétique est en marche avec plus de 1500 km de lignes transportés pour une puissance totale au Congo d’environ 600MW.

Il deviendra effectif avec la construction du barrage de shoélé toujours dans le département de la Sangha d’une capacité de 600MW et celui de Sounda dans le Kouilou d’une capacité de 1000 MW

Le barrage de Liouesso est le troisième barrage du Congo construit avec l’appui de la coopération chinoise, après ceux de Moukoukoulou et d’Imboulou.

Selon une étude de la Banque mondiale publiée récemment à Brazzaville le Congo dispose d’un réseau électrique de 42,5% et ,4 ménages sur 10 au Congo sont connectés à ce réseau.

Commentaires Facebook