A’salfo aux soldats mutins : « Plus jamais ça, il faut accompagner le président Ouattara »

Politique | Publié le Jeudi 25 Mai 2017 à 14:14:38 | |
 

BUZZ ACTU  

A’salfo aux soldats mutins : « Plus jamais ça, il faut accompagner le président Ouattara »

Traoré Salif dit A’Salfo, lead vocal du groupe Magic Système n’est pas resté en marge de la mutinerie qui a secoué le pays ces derniers jours. Le mardi 23 mai dernier, le chanteur s’est exprimé sur la radio BBC, au sujet des mouvements de colères qui ont troublé la stabilité de la Côte d’Ivoire. Il a appelé les soldats mutins à revendiquer dans le calme et à la négociation. En outre, il demande au Gouvernement de tenir parole.

« Tout le monde est libre de revendiquer ses droits. C’est normal. Mais si on peut le faire dans le calme, dans la procédure normale, c’est bien », a déclaré A’Salfo, au micro de la BBC. Il invite les soldats mutins, ex-rebelles à revendiquer dans me calme.

« Ce qui nous interpelle sur ce qui est en train de se passer dit-il, c'est le fait que nous ayons déjà dans le passé vécu ce genre de choses, ça commence toujours par de petits affolements et après on arrive à l'irréparable ; or personne ne veut revoir la Côte d'ivoire replonger cet Etat-là », a ajouté l’artiste-chanteur ivoirien.

« Nous sommes dans un pays dont la croissance est en train de remonter, le pays est sorti de sa convalescence, les autorités en place ont pu rassurer et convaincre les investisseurs de revenir mais aujourd'hui tous ces coups de feu mettent tout cela à l'eau. La balle est dans les deux camps; si des engagements sont pris, il faut bien qu'ils soient respectés et je dis aussi aux militaires que c'est l'avenir du pays qui en jeu et un seul coup de feu peut remettre tout cela en question », a-t-il déclaré.

Pour finir, A’Salfo demande à chacun de faire un effort, de son côté, mettre un peu de vin dans son verre afin de préserver cette stabilité que la Côte d’Ivoire a retrouvé. « Le Président Ouattara, dès son accession au pouvoir, s’est battu pour redorer l’image de la Côte d’Ivoire, pour redonner confiance aux investisseurs. C’est à nous de l’accompagner », ajoute-t-il.

 

Commentaires Facebook