Affaire « député Yah Touré » : les jeunes du PDCI et du RDR se livrent une guerre froide

Politique | Publié le Jeudi 01 Fevrier 2018 à 14:58:46 | |
 
Affaire « député Yah Touré » : les jeunes du PDCI et du RDR se livrent une guerre froide

La jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) n’entendait pas rester de marbre suite à la déclaration du RJR (Rassemblement des jeunes républicains). La JPDCI-RDA Urbaine s’est insurgée contre les propos tenus par les responsables de ladite structure.  

 

 

Les jours à venir risquent d’être très sombres entre la RJR et la JPDCI. Les jeunesses des deux partis se sont empoignées au travers de communiqués publié ces derniers jours. Tout part lorsque dans le cadre de l’affaire « du député Yah Touré », la jeunesse républicaine a dénoncé l’attitude de la JPDCI. « Le Rassemblement des jeunes républicains s’indigne par contre de la mauvaise récupération politique faite autour de cette affaire dont la raison viendrait d’une dispute entre le député Yah Touré et une dame agent de force de sécurité », publiait la RJR.

De quoi fait réagir la JPDCI Urbaine qui a répondu en ces termes : « La JPDCI Urbaine ne s’est pas rendue au tribunal pour revendiquer la libération du député Yah Touré (malgré le vice de procédure qui entachait cette affaire) comme a voulu le faire croire le RJR car nous savons tous que le tribunal est un lieu où se dit le droit et non de revendication. » Le décor est planté. Les « enfants » d’Alassane Ouattara et ceux d’Henri Konan Bédié se livrent une guerre froide. La JPDCI a appelé « le RJR à cesser ses attaques vaines ; ses invectives et menaces ».

Au moment où leurs ainés sont en discorde à propos du parti unifié, voilà que les jeunes du PDCI et du RDR entrent dans l’arène à propos de l’affaire du député Yah Touré (issu du parti d’Henri Konan Bédié) qui aurait giflé une policière.

Notons que le 18 janvier 2018, Konaté Navigué, président de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (JFPI) a rendu visite à la jeunesse du parti septuagénaire. Les échanges avaient porté sur le chômage des jeunes, la paix, la réconciliation, la sécurité et la démocratie.

Commentaires Facebook