Afrique du Sud: Pour avoir vanter les aspects positifs de la colonisation, une responsable politique exclue de son parti

Politique | Publié le Mardi 13 Juin 2017 à 15:10:08 | |
 
Afrique du Sud: Pour avoir vanter les aspects positifs de la colonisation, une responsable politique exclue de son parti

En Afrique du Sud, le principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique, a exclu son ex-leader Helen Zille.

 

 

Mmusi Maimane, l'actuel leader du parti qui a succédé à Helen Zille en 2015, a annoncé lors d'une conférence de presse mardi matin qu'elle a été exclue de toute fonction exécutive au sein de la formation politique.

Helen Zille a aussi dû présenter ses excuses pour avoir suscité la controverse après avoir tweeté sur les aspects positifs de la colonisation qu'elle vantait.

Des propos qui ont choqué une majorité de Sud-Africains.

 

En avril, l'Alliance Démocratique a lancé une action disciplinaire contre son ancienne dirigeante estimant qu'elle jetait le discrédit sur le parti.

Helen Zille est une activiste anti-apartheid connue qui aida, à l'époque où elle était journaliste, à révéler la dissimulation par les autorités de la mort en détention du militant noir Steve Biko en 1977.

 

 

Commentaires Facebook