Après plusieurs mois, Ouattara et Bédié se retrouvent à la messe de requiem de Mme Aka Anghui

Politique | Publié le Samedi 28 Octobre 2017 à 11:57:55 | |
 

+ de Politique

Après plusieurs mois, Ouattara et Bédié se retrouvent à la messe de requiem de Mme Aka Anghui

Après plusieurs mois, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara se sont (enfin) retrouvés, ce vendredi, à la cathédrale du Plateau. C’était à l’occasion de la messe de requiem d’Hortense Aka Anghui, une pionnière du PDCI.

 

Quand feue Mme Aka Anghui rassemble Ouattara et Bédié

 

Les moments de deuil sont généralement l’occasion en Afrique de rassembler des ennemis. Combien plus forte raison des alliés ? Aussi, la messe de requiem d’Hortense Aka Anghui, ex-maire de Port-Bouët, a à nouveau rassemblé deux alliés. Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ne s’étaient pas, en effet, revus depuis plusieurs mois. Ils sont donc venus, avec leurs compagnes respectives ainsi que des proches collaborateurs, rendre un dernier hommage à l’illustre défunte.

Cependant, cette rencontre entre le président ivoirien et son aîné n’était pas des plus enthousiastes. L’atmosphère sépulcrale qui régnait à la cathédrale Saint Paul d’Abidjan Plateau pourrait justifier cette tension perceptible. N’empêchent qu’une poignée de main froide entre les deux personnalités, des visages très tendus, le manque d’attention de l’un pour l’autre, le regard baissé et quelque peu fuyant de chacun d’eux, l’indifférence affichée par leurs proches respectifs étaient autant d’indices qui indiquaient que leurs relations avaient quelque peu pris du plomb dans l’aile.

Et pourtant, ils avaient annoncé une rencontre au sommet dans le cadre du RHDP depuis plusieurs semaines. La présidentielle de 2020 suscite d’ores et déjà des passions dans les différents états-majors. L’ex-président Henri Konan Bédié espère toujours qu’un militant actif du sera désigné comme candidat de la cette coalition au pouvoir. Ce serait pour lui, le retour de l’ascenseur suite à l’appel de Daoukro pour la réélection du président Ouattara. Mais jusque-là, les prises de positions de certains cadres de la rue Lepic s’en éloigne de plus en plus. Même si les discours officiels tentent à afficher une union à toute épreuve.

 

Source: afrique-sur7

Commentaires Facebook