Burkina Faso : Macron « ferme » des écoles pour deux jours

Politique | Publié le Lundi 27 Novembre 2017 à 12:19:48 | |
 
Burkina Faso : Macron « ferme » des écoles pour deux jours

En raison de la visite d’Etat qu’effectuera Emmanuel Macron au Burkina Faso, les écoles de Ouagadougou resteront fermées du lundi 27 au 28 novembre 2017.  

C’est un communiqué émanant du ministère de l’Education qui a annoncé la fermeture des écoles à Ouagadougou en raison de la visite d’Emmanuel Macron sur le sol burkinabé. Les cours devront reprendre le mercredi 29 novembre 2017.

« Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation informe les parents, les enseignants, les élèves et toute la communauté éducative de la commune de Ouagadougou que les établissements scolaires, publics et privés sont fermés les lundis 27 et mardi 28 novembre 2017. Les cours reprennent le mercredi 29 novembre 2017 », peut-on lire dans la missive des autorités burkinabés.

Cette décision n’a pas manqué de faire réagir les Burkinabés, divisés sur le sujet. Bien qu’aucune raison ne soit évoquée dans le communiqué, les ressortissants du Burkina Faso ont vite de faire allusion à la venue de Macron au pays des hommes d’intègres. Des voix se sont élevées pour dénoncer la mesure prise par le pouvoir de Roch Kaboré. Du côté du gouvernement, l’on parle de faciliter « les mobilités des délégations ».

« Il s’agissait pour nous d’éviter ce désagrément d’autant plus qu’à Ouagadougou la majorité des élèves se déplacent à vélo ou sont transportés par leurs parents. Donc pour pallier à cet impératif-là, on a préféré fermer durant ces deux jours de forte mobilité », a affirmé le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou sur les ondes de RFI.

Commentaires Facebook