CEI : Aboudramane Sangaré évoque un « problème d’éthique »

Politique | Publié le Lundi 29 Janvier 2018 à 16:27:09 | |
 
CEI : Aboudramane Sangaré évoque un « problème d’éthique »

La configuration actuelle de la Commission électorale indépendante (CEI) n’est pas du goût d’Abou Drahamane Sangaré. Il l’a fait savoir le samedi 27 janvier 2018 au cours d’une cérémonie de présentation de vœux.  

 

 

Pour le Front populaire ivoirien (FPI tendance Sangaré), Yssouf Bakayoko ne devrait plus présider la Commission électorale indépendante. Aboudramane Sangaré estime que maintenir Yssouf Bakayoko à la tête de la CEI « pose un problème d’éthique ».

Ce proche de Laurent Gbagbo n’accorde aucune légitimité à la CEI, du moins en sa configuration actuelle. M. Sangaré a aussi saisi l’occasion pour indiquer que les élections nationales sont un « défi majeur » pour le FPI. L’ancien Inspecteur de l’Etat a, par ailleurs, fait savoir que son parti souhaite que ces élections soient « organisées dans les conditions justes, transparentes et équitables ».

 

 

Commentaires Facebook