CIV : Ouattara plaide la cause des migrants devant le Parlement européen

Politique | Publié le Jeudi 15 Juin 2017 à 08:26:22 | |
 
CIV : Ouattara plaide la cause des migrants devant le Parlement européen

Le périple européen du président Alassane Ouattara l’a conduit ce mercredi à Strasbourg au siège du Parlement européen. Devant les députés européens, le chef de l’Etat ivoirien a fait un plaidoyer pour les migrants africains en péril.

Migrants, le président Ouattara interpelle les députés européens

Après Paris et Berlin, Alassane Ouattara s’est rendu à Strasbourg au Parlement européen. En effet, le président ivoirien est peiné d’apprendre que le plus gros contingent de migrants africains qui empruntent la voie périlleuse de la Méditerranée sont d’origine ivoirienne. Ainsi, le premier des Ivoiriens a-t-il tenu à se poser en farouche défenseur de cette jeunesse africaine en péril.

Raison pour laquelle il plaide pour ces derniers : « Cette jeunesse africaine qui est tentée par l’aventure européenne est souvent victime de réseaux mafieux et d’organisations terroristes qui se nourrissent de leur vulnérabilité et de leurs frustrations. » Sans oublier de proposer des solutions à ce fléau : « Nous devons donc agir envers ces jeunes en les éduquant, en les informant et en leur faisant prendre conscience qu’ils sont mieux en Afrique qu’ailleurs. »

Le message du président ivoirien a visiblement été entendu par Antonio Tajani, président du Parlement ivoirien. Ce dernier a à son tour lancé un appel aussi bien aux Africains qu’aux Européens afin de freiner ce fléau : « L’Europe doit s’engager beaucoup plus chez vous si nous voulons résoudre nos problèmes et vous aider pour travailler ensemble afin d’essayer de réduire le chômage et donner l’espoir à tous les jeunes africains. Nous avons le devoir d’empêcher que le rêve de jeunes africains de vivre chez eux va être détruit à cause de différents problèmes. »

Notons que l’immigration clandestine est devenu un véritable drame pour la jeune africaine en quête d’eldorado. Il ne se passe plus de jour sans que des corps de migrants ne soient repêchés dans la Méditerranée. Le désert du Sahara est également devenu un tombeau à ciel ouvert pour ces chercheurs de vie agréable. Voilà pourquoi les dirigeants africains et européens conjuguent leurs efforts pour y mettre un terme.

 

Source: afrique-sur7

Commentaires Facebook