Collectivité territoriale: Les agents de mairie annoncent une marches éclatée pour revendiquer des arriérés de salaires estimés à plus de 10 milliards

Politique | Publié le Mercredi 04 Octobre 2017 à 15:56:16 | |
 
Collectivité territoriale: Les agents de mairie annoncent une marches éclatée  pour revendiquer des arriérés de salaires estimés à  plus de 10 milliards

Après le sit-in organisé lundi à Bouaké, le collectif des syndicats des agents municipaux de Côte d’Ivoire (COSAMCI) annonce une marche éclatée dans 92 communes du pays pour revendiquer des arriérés de salaires de la période de 2002 à 2011, estimés à 10.782.467.708 FCFA.

Le porte-parole du collectif et secrétaire général national du Mouvement pour la défense des droits des agents municipaux de Côte d’Ivoire (MODDAMCI), Barro Souleymane, a livré l’information à la presse, mardi, dans la capitale régionale de Gbèkè, indiquant qu’il s’agit d’une marche « pour dire que les agents municipaux sont considérés comme des seconds hommes dans ce pays. »

« Souvent on ne comprend pas. L’on dit mais pourquoi pour une action nationale, c’est Bouaké qui aussi est décidé. Oui, évidemment, Bouaké, c’est la deuxième ville la Côte d’Ivoire après Abidjan. Dans le cadre des agents municipaux de la Côte d’Ivoire, Bouaké, c’est la capitale. Tous les leaders des différents syndicats sont à Bouaké. C’est nous qui donnons les mots d’ordre, donc nous devons être ceux qui donnent l’exemple », a expliqué Barro Souleymane.

Depuis le 12 septembre, les agents municipaux de 92 communes du centre, du nord et de l’ouest ont décidé d’un mouvement de grève de 72 h par semaine, pour revendiquer le paiement des arriérés de salaires qui leur sont dûs au titre de la période 2002-2011 du fait de la crise militaro-politique.

 

Avec Aip

Commentaires Facebook