Convoqué par la justice burkinabé : Blaise Compaoré risque « la prison à vie »

Politique | Publié le Mercredi 12 Avril 2017 à 12:19:10 | |
 
Convoqué par la justice burkinabé : Blaise Compaoré risque « la prison à vie »

Depuis hier, mardi 11 avril c’est su. Le 27 avril prochain, Blaise Compaoré et certains de ses ministres devront comparaitre devant le Tribunal de première instance de Ouagadougou. « Complicité d’homicide volontaire et coups et blessures volontaires », sont les principales charges qui pèsent contre l’ex-chef d’Etat burkinabé et ses proches collaborateurs. Outre ce procès, d’autres de ce genre attendent Compaoré au bercail. Selon un magistrat burkinabé, L’ex-homme fort du Faso risque la prison à vie.

La justice du Burkina Faso n’en a pas encore fini avec Blaise Compaoré. L’ex-chef d’Etat burkinabé et certains de ses proches collaborateurs devront être jugé pour complicité d’homicide volontaire et coups et blessures volontaires, le 27 avril prochain à Ouagadougou.

 « Au cours de ce conseil des ministres, il avait été décidé de prendre une réquisition complémentaire spéciale faisant appel à l’armée pour maintenir l’ordre avec usage d’armes à feu », déclare le parquet de Ouagadougou. Cette insurrection populaire avait par la suite fait au total 33 morts et une centaine de blessés.

Blaise Compaoré en exile, depuis trois ans en Côte d’Ivoire sera assurément jugé par contumace (à son absence). Quant à ses ministres, la plupart de 35 membres de son dernier gouvernement, hormis ceux qui sont en prison ou en exile, ils sont tous en liberté et interdit de quitter le pays.

Outre ce procès, il y en a d’autres sur la table de juges burkinabé qui attendent Blaise Compaoré. Ce sont les procès concernant le coup d’Etat de 1987 ayant entrainé l’assassinat de Thomas Sankara, ex-président burkinabé. Ensuite, M. Compaoré et son frère François sont cités dans l’assassinat du journaliste Norbert Zongo. Au vu de toutes ces charges qui pèsent contre lui, un magistrat burkinabé estime que Blaise Compaoré risquerait la prison à vie.

Commentaires Facebook