Côte d’Ivoire : Lobognon‏ confirme la peur de la paix de certains cadres du RDR

Politique | Publié le Mardi 24 Octobre 2017 à 17:59:04 | |
 

+ de Politique

Côte d’Ivoire : Lobognon‏ confirme la peur de la paix de certains cadres du RDR

Alain Lobognon‏, ami personnel de Guillaume Soro et cadre des Forces Nouvelles, confirme le propos de son compagnon de lutte, à savoir que certains n’existeront plus en cas d’un retour total de la paix en Côte d’Ivoire.

 

La guerre contre les pros-Soro se poursuit

Ces derniers temps, Guillaume Soro et ses proches goutent aux revers de la médaille de la victoire du Président Alassane Ouattara sur Laurent Gbagbo. Ils avaient aidé l’actuel chef de l’État à terrasser Laurent Gbagbo lors de la crise postélectorale de 2011… Si Soul to Soul est emprisonné suite à la découverte d’un arsenal de guerre à son domicile, plusieurs leaders proches du président de l’Assemblée Nationale sentent clairement des mouvements sur leur tête, on leur cherche des poux dans les cheveux.

Récemment, Koné Moussa, chargé de communication de l’ancien chef rebelle s’est vu arracher son passeport à son retour de Russie. Il a été retenu deux heures durant par les agents de la DST, lesquels envisageaient son arrestation. Ce dernier a dû téléphoner à son patron ainsi qu’à Henri Konan Bédié qui sont intervenus en sa faveur pour le faire libérer.

Si son passeport lui a été remis, il lui a cependant été signifié d’éviter de sortir du territoire ivoirien. C’est donc la preuve que la déchirure entre pros-Soro et pros-Ouattara est totale. Le discours conciliateur du PAN à son arrivée de sa tournée européenne, laquelle a duré 2 mois, ne détend pas vraiment l’atmosphère. Le PAN disait qu’il irait rendre visite au chef de l’État Alassane Ouattara dans les prochains jours, sans donner de date.

Plusieurs de ses proches sont mis sous surveillance avec interdiction de sortir eux aussi du pays. Ce sont Affoussiata Bamba, Moussa Touré ou encore Félicien Sekongo qui ne séjourneront plus à l’étranger.

 

Alain Lobognon répond au journal L’ESSOR

Hier matin, le journal L’Essor, proche de certains cadres du RDR a publié à sa Une des photos de différents leaders des Forces Nouvelles avec pour légende : « Ils n’ont rien ! Ils ne sont rien ! Ils ne seront rien ! » Cette publication, on peut le croire, a piqué au vif le député de Fresco, lequel s’est empressé de rependre sur son compte Twitter en paraphrasant Soro Guillaume, disant : « Ah wesh! Soro Guillaume a raison. Certains n’existeront pas avec la Paix et la Réconciliation en Côte d’Ivoire. Ko «ils n’ont rien. »

Les proches de Soro Guillaume sont écartés du pouvoir depuis l’affichage par leur leader de son intention de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle de 2020. Plusieurs membres des FN ont été évincés de leurs postes à responsabilité au sein de l’administration pour leur soutien à Soro Guillaume.

 

Source: Afrique sur 7

Commentaires Facebook