Crise togolaise : le président Faure Gnassingbé sort de son silence

Politique | Publié le Dimanche 29 Octobre 2017 à 12:25:40 | |
 
Crise togolaise : le président Faure Gnassingbé sort de son silence

Samedi, à l'ouverture du congrès de son parti Unir, le président togolais s'est déclaré "serein" et "optimiste" pour surmonter la crise au Togo où les violences politiques ont fait au moins 16 morts en deux mois.

 

 

C'est la première fois que Faure Gnassingbé aborde le sujet de la crise sociopolitique.

"Nous avons suffisamment démontré que nous sommes forts, nous sommes confiants, nous sommes optimistes", a déclaré Faure Gnassingbé à l'ouverture du congrès de l'Union pour la république (Unir) à Tsévié, à environ 35 km au nord de Lomé, sans directement parler de la crise qui se secoue le pays.

Plus de 2.000 délégués, la plupart vêtus de tee-shirts blanc aux couleurs du parti, participent à ce congrès, placé sous le thème: "Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays".

"Aujourd'hui, ceux qui intoxiquent, ceux qui mentent, ont trouvé des alliés dans la technologie et on peut transformer une chose juste, ou alors, un homme simple comme moi en dictateur sanguinaire", mais "tôt ou tard, la vérité finira par triompher", a lancé M. Gnassingbé, fortement applaudi.

L'opposition togolaise a réagi après la déclaration du président Faure Gnassingbé.

Le président de l'Alliance national pour le changement a plutôt dénoncé les exactions sur les populations avec à la clé un déplacement de plus 500 personnes vers le Ghana voisin.

Sa déclaration en un clic sur Bbc.com

 

 

Commentaires Facebook