Dakar: L’arrestation du maire Khalifa Sall aurait été une mise en scène

Politique | Publié le Mardi 21 Mars 2017 à 14:20:32 | |
 
Dakar: L’arrestation du maire Khalifa Sall aurait été une mise en scène

D’après le quotidien périodique « la lettre du continent », l’arrestation de Khalifa Sall était préparée de longue date par le gouvernement sénégalais

 

L’étonnant scénario de l’arrestation du maire de Dakar commence à se préciser. Selon le périodique spécialisé dans la divulgation d’informations confidentielles, la lettre du continent dans sa dernière livraison, cette arrestation aurait été «mise en scène» par les autorités sénégalaise. Une semaine avant l'arrestation de Khalifa Sall dans la nuit du 7 au 8 mars le directeur de l'administration pénitentiaire, le colonel Daouda Diop et un fonctionnaire du ministère de la justice se sont discrètement déplacés à la maison d'arrêt de Reubess, à Dakar pour faire l'état des lieux de l'une des cellules ordinaire réservées aux détenus VIP. Des instructions fermes ont été données au personnel pour que cette cellule spéciale ou fut incarcéré karim wade soit de toute urgence  néttoyé et amenagée.

Le scénario officiel de l’arrestation a immédiatement posé beaucoup de questions. Il est en effet impossible d’imaginer qu’une telle accusation contre le maire de Dakar par ses « détracteurs politique » selon la même source ne soit embaumée d’une main obscure.

Dissident du parti socialiste (Ps membre de la cohalition au pouvoir), Khalifa Sall reste le principal adversaire du chef de l’état sénégalais et probable candidat à la présidentielle de 2019. Très populaire l’édile de Dakar est soupçonné de détourné 1,8 milliards de Fcfa de fonds municipaux au cours de la période 2011-2015.

Commentaires Facebook