FPI/ Pris à partie à des funérailles: Marcel Gossio dénonce l’attitude d’Aboudramane Sangaré

Politique | Publié le Lundi 06 Novembre 2017 à 16:29:23 | |
 
FPI/ Pris à partie à des funérailles: Marcel Gossio dénonce l’attitude d’Aboudramane Sangaré

Marcel Gossio, vice-président du Front populaire ivoirien tendance Affi N’Guessan, n’est pas du content de l’inaction de son ancien collaborateur et actuel président de l’autre tendance de leur formation politique, Aboudrahamane Sangaré. Ce, alors que des proches de ce dernier tentaient d’en découdre avec lui, lors des obsèques de leur camarade de lutte, Déhé Gnahou.

 

« C’est Koné Boubacar qui est venu les calmer. Sangaré était assis là », a martelé ce proche d’Affi N’Guessan.

Pour rappel, des jeunes gens ont essayé  d’empêcher, le samedi 04 novembre dernier, l’ex-directeur du port autonome d’Abidjan, et sa délégation de prendre part à la veillée funèbre de l’ex-député FPI de Duékoué, Déhé Gnahou, tenue à la place Cp1, à Yopougon.

« Moi, j’étais serein », a-t-il révélé. Car, pour lui, son affinité avec le défunt ne pouvait pas lui permettre d’être absent à ses derniers moments. Surtout, qu’il était un invité de sa famille.

« Quand j’étais en exil au Maroc et lui au Ghana, on s’appelaient régulièrement. Déhé Gnahou est mon frère », a-t-il soutenu.

Toutefois, il a dénoncé ces jeunes gens qui font « des funérailles des gens, des fonds de commerce ».  

« Ce sont les mêmes qui se sont illustrés négativement aux obsèques de la mère du président Laurent Gbagbo », a-t-il révélé.

Commentaires Facebook