Les chefs d’Etat africains invités à rendre opérationnel le fonds Africain pour le développement de la Jeunesse

Politique | Publié le Vendredi 30 Juin 2017 à 21:53:53 | |
 
Les chefs d’Etat africains invités à rendre opérationnel le fonds Africain pour le développement de la Jeunesse

 Les participants au premier forum panafricain de la jeunesse, dont les travaux ont pris fin ce vendredi à N’Djaména, ont appelé les chefs d’Etat africains à rendre opérationnel d’ici janvier 2018 le fonds Africain pour le développement de la Jeunesse.

Cette décision avait été adoptée par les ministres Africains de la Jeunesse et le Conseil Exécutif de l’Union Africaine lors du Sommet de l’UA tenu à Kigali en juillet 2016.

Les jeunes venus de 54 pays d’Afrique et de la diaspora, recommandent l'institutionnalisation  juridique de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ) en tant qu’Agence spécialisée de l'UA et qui regroupe toutes les structures officielles des jeunes des Etats membres

Ils demandent aussi aux chefs d’état africains d’instruire la commission de l'UA de travailler en étroite collaboration avec l'UPJ comme ce fut dans le passé en lui octroyant un bureau de liaison au siège de l'organisation continentale pour renforcer l'efficacité de la structure.

Les jeunes africains souhaitent l’intégration des enseignements techniques et professionnels dans les programmes éducatifs, du cycle préscolaire à l’université, tel qu’énoncé dans la Stratégie continentale pour le développement de l’éducation et de la formation technique et professionnelle (EFTP).

L’ensemble des recommandations au nombre de 71, sont à l’intention des chefs d’Etat qui se réunissent les 3 et 4 juillet à Addis-Abeba.

Le forum de deux jours a pour thème ‘’ «tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la Jeunesse’’.

 Présidant la cérémonie de clôture, Idriss Déby, déclare que, la jeunesse africaine, elle-même, en toute liberté et en toute conscience, vient de tracer le chemin lumineux à emprunter pour tirer pleinement parti du dividende démographique.

Commentaires Facebook