Libye: un groupe armé libère le fils de Kadhafi, Saïf al-Islam

Politique | Publié le Dimanche 11 Juin 2017 à 15:42:54 | |
 
Libye: un groupe armé libère le fils de Kadhafi, Saïf al-Islam

Saïf al-Islam Kadhafi libéré, c’est en tout cas ce qu'a annoncé samedi soir 10 juin un groupe armé de Zenten, la ville libyenne où le fils du leader libyen est détenu depuis novembre 2011. Selon ses avocats, Saïf al-Islam Kadhafi a bénéficié de la loi d'amnistie adoptée l'année dernière mais qui n'est pas censée s'appliquer aux plus hauts dirigeants libyens. L'année dernière, on avait déjà annoncé sa libération mais cette fois-ci, Saïf al-Islam Kadhafi a quitté Zenten.

Saïf al-Islam Kadhafi est libre. Le groupe Abou Baqr al-Sadiq assure l'avoir relâché vendredi soir 9 juin. En fait, le fils du dirigeant libyen bénéficiait de conditions de détention très confortables, d'ailleurs depuis l'année dernière il était autorisé à aller et venir dans Zenten, à rencontrer des notables locaux. Mais désormais, il est donc totalement libre de ses mouvements et a quitté la ville, même s'il reste sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale.

Difficile de dire où il se trouve. Peut-être en Egypte où il dispose de soutiens, mais plus probablement toujours en Libye. Soit dans l'Est auprès d'alliés politiques dont le général Haftar. Soit dans le sud du pays. Peut-être à Sebha, où certains habitants ont célébré ce samedi soir l'annonce de sa libération.

Des groupes proches de l'ancien régime répètent depuis quelque temps que Saïf al-Islam Kadhafi est le seul capable d'unifier et de stabiliser la Libye, qu'il pourrait même être candidat à une future élection.

Mais le fils du leader déchu ne bénéficie pas de la même popularité partout, loin de là. Selon un analyste libyen, sa libération risque de créer encore plus de division et poussera encore un peu plus le pays vers une guerre civile de grande ampleur.


■ Analyse :

Quelles conséquences pour la Libye ?

« A court terme, explique l’analyste indépendant et spécialiste de la Libye Tarek Megerisi, je pense que cette libération n'aura pas beaucoup de conséquences sur la scène politique libyenne. Mais cela va accentuer les divisions et la polarisation qui se met en place. Et cela entraînera une escalade dans la guerre civile qui est déjà en cours, entre le maréchal Haftar à l'est et une alliance de différents groupes armés de l'ouest et du sud du pays.

A long terme, si l'on en croit les bruits qui courent au sein de plusieurs groupes politiques liés à la Libye, il pourrait être mis en avant. Présenté comme un leader capable d'unifier la Libye. C'est une position défendue depuis un certain temps déjà et si elle venait être appliquée, il est certain que cela accentuerait les divisions. C'est une décision qui serait très controversée. »

Quels soutiens ?

« Il a quelques supporters, poursuit l’analyste. Je dirais qu'il dispose en fait de deux types de soutiens en dehors et à l'intérieur de la Libye. Des alliés de l'ancien régime, dont plusieurs groupes du sud du pays, d'où la famille Kadhafi est originaire, et qui combattent en ce moment dans l'est. Ces groupes pensent que Saïf al-Islam Kadhafi protégerait leurs intérêts s'il revenait sur la scène politique.

Et parmi les citoyens lambda, il y a beaucoup de gens qui sont tout simplement fatigués de la guerre et de l'instabilité. Après cinq, six ans de troubles, la dégradation des conditions de vie, ils repensent au régime Kadhafi avec un peu de nostalgie. Et ils peuvent donc penser que le retour de Saïf al-Islam Kadhafi entraînerait aussi le retour à la stabilité de l'ancien régime.

Donc Saïf al-Islam Kadhafi peut effectivement s'appuyer sur différents groupes, mais d'une manière générale l'idée est très contestée. Beaucoup de Libyens s'opposeraient très fortement à un retour de la famille Kadhafi. »

Commentaires Facebook