Mohammed VI a quitté Abidjan après une visite officielle de deux semaines

Politique | Publié le Mardi 14 Mars 2017 à 15:04:14 | |
 
Mohammed VI a quitté Abidjan après une visite officielle de deux semaines

Le Roi du Maroc Mohammed VI a quitté Abidjan, mardi 14 mars en début d’après-midi. Il avait effectué une visite officielle d’amitié et de travail qui a duré plus de deux semaines. De nombreux contrats de coopérations et de partenariats entre les deux pays ont été signés, durant son séjour en terre d’Eburnée.

« Au terme de la visite de travail et d’amitié que J’ai effectuée en République de Côte d’Ivoire, il M’est agréable de renouveler à Votre Excellence et, à travers Vous, au peuple ivoirien frère, l’expression sincère de Mes remerciements et de Ma gratitude pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse qui M’ont été réservés, ainsi qu’aux membres de la délégation M’accompagnant, tout au long de notre séjour dans Votre beau pays », a déclaré le Roi Mohammed VI.

Arrivée en France le 24 février dernier le Roi Mohamed VI a effectué une visite qui a durée plus que prévu. Celle-ci a été marquée par la signature de nombreux accords, renforçant ainsi la coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire. Le Roi Mohammed VI a durant son séjour, visité plusieurs projets, fruits de la coopération ivoiro-marocaine.

Au plan de la «coopération religieuse» Mohammed VI a lancé le vendredi 3 mars dernier,  les travaux de  construction d’une mosquée qu’il offre à la communauté musulmane située dans la commune de Treichville, au Sud d’Abidjan après la prière du vendredi à la Grande mosquée de la Riviera Golf  à Cocody (quartier chic d’Abidjan).  En marge de cette prière,  ce sont environ 10 000 exemplaires du Coran qui ont été offerts aux musulmans.

Enfin, la santé a été au cœur de ce séjour royal. Le  Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Yopougon, la plus grande commune du pays a accueilli le jeudi dernier le successeur d’Hassan II qui inaugurait, le « Centre Mohammed VI de formation en médecine d’urgence ».

 

avec APA

Commentaires Facebook