Moins de 48H après sa libération, Sam l’Africain dénonce le motif qui l'a conduit derrière les barreaux

Politique | Publié le Mercredi 17 Janvier 2018 à 17:34:20 | |
 
Moins de 48H après sa libération, Sam l’Africain dénonce le motif qui l'a conduit derrière les barreaux

Moins de 48 heures après sa libération, Jichi Sam, plus connu sous le nom de Sam L’Africain, a dénoncé les motivations avancées par les actuels hommes forts d’Abidjan pour le maintenir pendant 10 mois et 28 jours en prison. Dans un entretien accordé à nos confrères d’Afrikipresse, le président de la Nouvelle Alliance de Côte d'Ivoire pour la Patrie(NACIP) a soutenu qu’il n’avait que dit la vérité.

 

« De toutes les façons, je suis rentré fort en prison et j’en suis ressorti fort » a fait savoir Sam l’Africain à la question de savoir les conditions de sa détention pendant ces 10 mois à la Maca (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan ndlr).

« On m’a accusé de xénophobie et de mensonges contre un groupe ethnique comme si j’avais menti », a-t-il fustigé les hommes de lois qui, pour lui, certainement n’ont pas pris le temps de vérifier la véracité de ses propos avant de le condamner.

Rappelons que le Parquet d’Abidjan lui reprochait de s’en être pris au président de la République, Alassane Ouattara. Cet homme d’affaires ivoire-libanais avait évoqué, lors d’un meeting, le samedi 11 mars 2017, dans la commune de Yopougon, la question de sa nationalité en la comparant à celle du premier des ivoiriens, originaire selon lui du Burkina Faso voisin

 «Je ne regrette rien du tout. La prison fait partie de la vie d’un politicien », s’est-il remonté le moral.

Commentaires Facebook