Mutinerie/ Primes des ex-combattants : 600 policiers et gendarmes réclament le reliquat des 12 millions FCFA

Politique | Publié le Vendredi 22 Septembre 2017 à 14:05:39 | |
 
Mutinerie/ Primes des ex-combattants :  600 policiers et gendarmes réclament le reliquat des 12 millions FCFA

Alors que tout le monde pensait que le paiement des primes aux ex-combattants intégrés dans l’armée était définitivement réglé, voilà 600 policiers et gendarmes issus des ex- Forces armées des Forces nouvelles  (FAFN) formés par la police onusiennes (UNPOL) montent au créneau pour réclamer le reliquat  des 12 millions FCFA promis par le gouvernement.

 

 Le retard et le flou qui entourent le versement des 7 millions FCFA promis aux ex-combattants par le gouvernement n’est pas du goût des 300 policiers et 300 gendarmes Unpol.

Ces éléments qui ont joint nos confrères de ‘‘Le Mandat’’ soutiennent ne pas comprendre pourquoi leurs avoir versé la première tranche des 12 millions Fcfa de primes, s’ils n’étaient pas sur la liste des ayants droits.

« On ne peut pas avoir bénéficié des 5 millions Fcfa représentant le rappel du profil de carrière et ne pas bénéficier des primes », ont-ils martelé. Ce, non sans faire remarquer que les nombreuses démarches entreprises auprès des autorités compétentes pour en savoir davantage sont restées infructueuses. Pis, certains de leurs 

camarades ont été arrêtés selon le ‘‘motif que la démarche de nos camarades au ministère d’apparente à un cas d’indiscipline’’.

« Nous avons protesté vigoureusement pour la remise en liberté de nos camarades que nous avons mis en mission », ont-ils révélé.

Pour eux, même si aujourd’hui leurs camarades ont pu recouvrer la liberté, cette affaire ne restera pas sans suite. Car,  ils saisiront le président de la République « pour dénoncer ce qui se trame ».

« Nous diffusons des messages (Sms) pour mobiliser nos camarades et partager les informations », a-t-il fait savoir.

Pour rappel, après une recrudescence de soulèvement dans plusieurs villes du pays, les soldats avaient réussi à faire plier le gouvernement pour paiement du reliquat des 12 millions Fcfa promis. 

Commentaires Facebook