Plus de 328 milliards de Fcfa en jeu, « la supposée mule de Karim »

Politique | Publié le Mardi 04 Juillet 2017 à 09:39:35 | |
 
Plus de 328 milliards de Fcfa en jeu, « la supposée mule de Karim »

Avec l’arrestation de Rike Ndongong, 500 millions d’Euros ont été mis en cause par la Division des Investigations Criminelles (DIC). Cet homme est supposé être un financier de la Qatar Investment Autorithy. Il a été interpellé à l’Aéroport de Dakar avant d’être déféré au parquet le vendredi. Il avait avec lui des faux dossiers et quelques plans douteux, mais il a été signalé avant son atterrissage.

Rite Ndongong, qui se déclare être un homme d’affaires Qatari est accusé pour atteinte à la sûreté de l’Etat et blanchiment de capitaux. Aujourd’hui, il fera face au procureur pour les faits qui lui sont reprochés. Le procureur a ouvert une information judiciaire confiée à un juge d’instruction, en attendant de voir le résultat des éléments de la Dic.

 

Selon les informations de Libération, une source renseigne que pour le blanchiment présumé de capitaux, les enquêteurs de la Dic ont mis en cause une somme globale de 500 millions d’Euros. Cette somme devait être le financement de plusieurs projets qui ne sont pas encore révélés. Cette somme provient d’une banque Européenne qui est très connue. Pour le détenu, il est sur le sol sénégalais pour financer des projets dans la mine. Mais les enquêteurs ont refusé cette version croyant qu’il est là pour autre chose.

Sur le papier qu’il a présenté portant les noms des sociétés offshores les personnes qui y sont restent difficiles à identifier. Même pour ouvrir son ordinateur afin de contrôler son contenu, il a refusé de donné son mot de passe. Les enquêteurs ont demandé à la police d’investigation de s’en charger. Plusieurs fichiers sont découverts et mis en études par la DIC.

Un autre sénégalais résidant en Italie est cité dans l’affaire mais il a pris la fuite après avoir appris la nouvelle de l’arrestation de son complice.

Un doute plane sur la nationalité du gars à la mallette, le représentant de Qatar au Sénégal n’a toujours pas répondu aux enquêteurs. Une correspondance lui était adressée afin de confirmer son appartenance au royaume. Il faut noter que Rite Ndongong avait 5 nationalités à sa disposition : Camerounaise, Qatarie, Française et Ghanéenne.

 

senenews.com

Commentaires Facebook