Présidentielle 2020 : « La génération des Bédié, Gbagbo et Ouattara doit passer le relai à la nouvelle génération qu’incarne Guillaume Soro » (Zady Djédjé)

Politique | Publié le Jeudi 21 Decembre 2017 à 17:31:53 | |
 

+ de Politique

Présidentielle 2020 : « La génération des Bédié, Gbagbo et Ouattara doit passer le relai à la nouvelle génération qu’incarne Guillaume Soro » (Zady Djédjé)

L’ex-président du Front populaire  uni (Fp-U), Zadi Djédjé, a plaidé pour le renouvellement de la classe politique ivoirienne en faveur des jeunes expérimentés dans la gestion des affaires de l’Etat. Notamment en faveur du président de l’Assemblée Nationale,  Guillaume Soro, qui a fait ses preuves

 

 « Hier mon père Laurent Gbagbo a mené le combat du multipartisme, et moi, aujourd’hui, je mène le combat de la jeunesse au pouvoir en 2020 avec Guillaume », a déclaré  Zadi Djédjé, lors d’un meeting qu’il a animé, dans le cadre sa  caravane pour la paix et le pardon, le samedi 16 décembre dernier à Gagnoa.

Pour lui, le président de l’Assemblée Nationale est celui-là même qui peut valablement représenter la ‘’nouvelle génération’’ de dirigeant à la tête du pays. C’est pourquoi, a-t-il invité ses parents, à ne pas regarder à son passé mais aux actes qu’il (Guillaume Soro) pose pour rassembler toutes les filles et fils du pays, à travers son pardon.

« Oui, il y a eu des morts, des blessés et certains sont en exil pendant que d’autres sont en prison. C’est d’ailleurs pourquoi je vous demande de vous mettre autour de Guillaume Soro. Car, élu, il pourra faire revenir vos parents exilés et libérer ceux qui sont en prisons », a-t-il indiqué non sans demander ‘’Pardon’’ au nom du président de l’Assemblée Nationale. Il a saisi, cette occasion, pour Avant pour exhorté les populations à tourner le dos à la violence pour préserver l’unité et la cohésion nationale.

« Les histoires de miliciens, pro-Gbagbo, de pro-Ouattara, doivent cesser. Je suis en mission au nom de nos enfants pour une paix définitive et un peuple réconcilié  définitivement. Faites confiance à Guillaume Soro », a conclu Zadi Djédjé

Commentaires Facebook