Présidentielle 2020: Sidiki Konaté dénonce les complots pour discréditer une éventuelle candidature de Guillaume Soro (Communiqué)

Politique | Publié le Mardi 24 Octobre 2017 à 17:50:02 | |
 
 Présidentielle  2020: Sidiki Konaté dénonce les complots  pour discréditer une éventuelle candidature de Guillaume Soro (Communiqué)

Alors que l’on tente de voiler le malaise, pourtant perceptible, entre pro-Ouattara et pro-Soro, Sidiki Konaté vient de mettre les pieds dans les plats. À en croire l’ancien porte-parole des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion), certaines personnes complotent contre le camp de Guillaume Soro pour le discréditer pour une éventuelle candidature à la présidentielle de 2020. Aussi, s’est-il insurgé contre ces complots en préparation, et réaffirme la détermination des siens à aller jusqu’au bout de leur logique, quoique cela leur coûterait.

 

L’intégralité du message de Sidiki konaté

Dieu merci, nous sommes à Baby (Abidjan, NDLR).

Nous disons Merci à ces milliers de personnes qui ont prié pour notre retour. Nous disons Merci à ces centaines de personnes qui se sont rendues à l’aéroport, malgré les barrières, pour dire Akawaba au PAN Soro et à sa délégation. Nous disons Merci à tous ceux qui, secrètement, prient pour nous et nous apportent leur soutien.

Nous disons “Yako” à tous ceux qui saignent dans leur cœur face à tout ce qui arrive. Nous disons nos regrets et nos vifs encouragements à tous ceux qui sont menacés au quotidien sur les réseaux sociaux, au boulot, au quartier et au village parce qu’ils sont de « l’autre côté »…chez Soro. Hic !

****

Je l’ai dit tantôt, nous sommes dans une période d’épreuves faites de suspicion, de dénigrement, de limogeage, de pseudo-complot, d’emprisonnement, d’abus de pouvoir, de harcèlement et de menaces croissantes...

Tout ce harcèlement, tout simplement parce que d’après certaines personnes qui oublient et qui s’oublient : « Nous les gens du Pan Soro, nous n’avons rien. Nous ne sommes rien. Nous ne serons rien. » On est face désormais à des petits dieux.

Tout ce harcèlement, parce que d’après certaines personnes qui abusent du nom du chef pour se positionner et donner des coups, « Nous les gens de Soro aurions défié ou manqué de loyauté au chef et pour cela nous devons être réduits en cendres dans leur enfer humain. Sans procès ».

Tout ce harcèlement, parce que nous devons être broyés et réduits à de petits mendiants avant fin 2017 paraît-il. On veut et on doit nous coller des images de violents, de comploteurs ou autres pour justifier certaines actions arbitraires contre nous et nos proches. Afin de ternir notre image au niveau international pour nous décrédibiliser pour 2020.

L’appareil de l’État doit être mis en marche abusivement pour légitimer tous ces scénarios et nous fragiliser profondément.

D’après certains acteurs de cette opération de nettoyage contre nous, l’objectif à atteindre est de mettre fin à nos prétendues ambitions d’avoir notre mot à dire pour notre avenir commun et l’avenir du pays…

****

Face aux épreuves du moment :

– Ne pas se laisser intimider et se morfondre. Car les obstacles font partie de la vie.

– Ne pas céder à la provocation pour s’engager dans une riposte violente. C’est cela le but recherché afin de nous brandir comme ceux qui troublent la quiétude des Ivoiriens. Alors que la réalité est autre.

– Ne pas abandonner son engagement pour le PAN Soro et ses amis, quelles que soient la pression et l’intensité de l’acharnement.

– Ne pas abandonner le dialogue qui est la seule arme à privilégier pour se parler franchement afin de trouver des voies de sortie. Si la volonté et la sincérité y sont.

– Ne pas brader Sa dignité, car toutes ces épreuves passeront et Rien n’est éternel.

 ****

Face aux épreuves du moment :

– Il faut s’engager dans l’action politique à travers une structure et un mouvement de soutien pour promouvoir l’offre politique de la réconciliation et de la paix.

– Il faut rester attaché à cette option de paix, quel que soit l’affront du moment. Ce peuple de CI a besoin de paix et de réconciliation.

– Il faut surtout poursuivre et intensifier le travail politique sur le terrain auprès des populations en Côte d’Ivoire et partout ailleurs.

**** 

Seul le terrain va donner la réponse à certaines méchantes affirmations tenues ça et là qui sont du genre « Ils ne pèsent rien. Ils ne sont rien. Ils n’ont rien…» comme si ceux qui tiennent ces propos sont eux-mêmes plus que “quelque chose” sur le terrain.

L’histoire se répète à nos yeux

Restons sereins et déterminés !

En Dieu Seul nous croyons.

 

Sidiki Konaté

 

Avec afrique sur 7

Commentaires Facebook