Présidentielle 2020/ Tiken Jah : «Nous sommes pris en otage par Ouattara, Gbagbo et Bédié »

Politique | Publié le Vendredi 30 Juin 2017 à 18:49:21 | |
 

+ de Politique

Présidentielle 2020/ Tiken Jah : «Nous sommes pris en otage par Ouattara, Gbagbo et Bédié »

Le déroulement la vie socio-politique ivoirienne, avec en vue la présidentielle de 2020, inquiète beaucoup Tiken Jah Fakcoly. La star du reggae a donc décidé de sortir de sa réserve pour tirer la sonnette d’alarme sur une probable crise qui guette à nouveau la Côte d’Ivoire, après les joutes électorales à venir.

« On sera bientôt en 2020. Et Les manipulations des politiciens ont commencé encore à monter les uns contre les autres, à diviser pour régner », a indiqué le reggeman ivoirien, Tiken Jah.

Pour le descendant de Fackoly, l’adulation excessive des principaux acteurs politiques, à savoir Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, n’augurent pas de bon signe pour la stabilité des Ivoiriens. Surtout quand on sait qu’ils ont été pour la plupart au centre des différentes crises qui ont ébranlé le Côte d’Ivoire.

« Il y a des gens quand ils se lèvent, leur problème, c’est qu’Alassane soit président de la Côte d’Ivoire éternellement. Il y en a quand ils se lèvent, ils vont à Daoukro voir Bédié. Ils mangent, ils dorment, ils n’apportent rien à la Côte d’Ivoire. Enfin, il y en a, leur programme, c’est libérer Gbagbo », a-t-il dénoncé avant d’indiqué que « nous sommes pris en otage par Ouattara, Gbagbo et Bédié ».

Le reggeman a invité la population à tourner le dos à de telles pratiques.

« S’il y a un artiste qui mérite de manger aujourd’hui parce qu’il a lutté pour ce pouvoir, c’est bien moi. Mais si je ne mange pas, c’est parce que je veux rester moi-même. (…) Je veux garder ma liberté », a-t-il révélé sans toutefois demander la population d’être prudents face aux manipulations politiciennes.

Commentaires Facebook